Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 699

Alexandre Lebel, étudiant à l’Université Laval, a deux passions : le Japon et la photographie. Il nous livre ici une vision très personnelle du pays du Soleil-Levant.

Alexandre Lebel

En 2012, j’ai décidé de m’envoler pour le Japon. C’était un rêve que j’entretenais depuis ma tendre enfance. Pourquoi? Je ne sais pas, j’adorais la culture asiatique en général et j’ai saisi une occasion d’y aller lorsque j’ai rencontré plusieurs Japonais à Québec. Malgré les guerres et l’influence étrangère, la culture japonaise a su persister à travers les âges. Il n’y a pas eu, ou alors très peu, de dilution culturelle durant les 2000 dernières années. Lors de ce premier voyage, j’ai subi un grand choc culturel, qui reste toujours inexplicable ou à tout le moins difficilement explicable par des mots. Puisqu’il m’est encore difficile d’expliquer ma première perception de Tokyo par les mots, j’ai décidé d’utiliser le merveilleux médium qu’est la photographie pour démontrer le fameux choc que beaucoup d’étrangers peuvent ressentir en y arrivant.

Japon - Alexandre Lebel-4

1. L’euphorie : Les premiers jours en arrivant dans un autre pays sont toujours fascinants. Le calme avant la tempête.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2. Après quelques jours, la surcharge de nouvelles informations culturelles et le trop-plein de population qui envahissent notre espace vital nous étouffent et en viennent même à nous étourdir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3. Les moments de solitude sont fréquents. Le besoin de parler à certaines personnes qui peuvent nous comprendre est très présent. En particulier dans un pays où on ne peut lire quoi que ce soit.

 

Japon - Alexandre Lebel-3

4. Qui plus est, dans un pays comme le Japon, la présence de concitoyens occidentaux se fait rare. Les gens nous regardent souvent comme si nous étions venus directement de Mars. Nous sommes en quelque sorte des espèces de moutons noirs, bien que la présence d’immigrants ait augmenté dans les 3 dernières années.

Japon - Alexandre Lebel-5

5. Les confrontations culturelles sont parfois difficilement saisissables. Toutefois, à partir d’un certain moment, on lâche prise et on se laisse aller à vivre dans cette merveilleuse culture.

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 660