Ce mois-ci, l’équipe d’Impact Campus s’intéresse à la communication au sens large : autant à la place de la langue, qu’aux difficultés communicationnelles, qu’à l’utilisation des médias, etc. Pour nos lecteurs.trices assidu.es, ce dossier est un complément à notre thématique de la langue diffusée en mars 2019 et toujours disponible sur notre site web.

Par Léonie Faucher, rédactrice en chef

Pour cette thématique de la communication, je vous présente la table des matières du magazine
que vous avez entre les mains.
P.8 – Noémie Rondeau présente un résumé de l’actualité du mois de février dans sa rubrique.
P.10 – Un nouveau collaborateur parmi nous, Mikaël Grenier, partage sa plume dans un texte d’opinion imagé sur la Lingua Franca et les difficultés que le langage universel apporte.
P.12 – Emmy Lapointe propose de faire entendre la génération Z en posant des questions à des
représentants de celle-ci. Cet article permet de démentir les accusations d’individualisme qui sont souvent posées à leur égard.
P.20 – Travaillant dans un camp de vacances, je rapporte une partie de la formation que nous
offrons à nos employé.es en ce qui à trait à la gestion des conflits selon les cinq styles proposés
par Thomas Kilmann.
P.26 – Jessica Dufour traite du métier de traductologue et de l’importance de leur travail. De
la formation au rôle, l’article se conclut avec une entrevue en compagnie d’une traductrice
professionnelle.
P.34 – Andréi Audet s’entretient avec Pénélope Daigneault, professeure à l’Université Laval sur les enjeux d’être professeure-chercheuse en communication.
P.38 – Mélissa Gaudreault dresse un portrait de l’univers du balado. Elle en propose une liste à
découvrir.
P.40 – Je présente un photoreportage sur la présence des pictogrammes, leur rôle dans notre
société et notre quotidien. L’influence de la littératie et des principes de psychologie par l’utilisation des illustrations en communication est expliquée.

P.48 – Andréi Audet traite de la communication en période de pandémie. Des communications
gouvernementales aux publicités, les périodes de crise influencent la façon de partager l’information.
P.50 – Jessica Dufour revient sur les propos tenu par Mickaël Bergeron dans son essai Tombée
médiatique: se réapproprier l’information diffusé à l’automne 2020. L’auteur traite de la structure des médias et de la possible crise financière médiatique.
P.53 – Comme première contribution à Impact Campus, Véronique Careau soumet un texte
d’opinion sur l’importance de promouvoir la langue française et sur les difficultés à l’enseigner dans les différentes concentrations scolaires.
P.54 – Sarah-Jane Vincent, nouvelle collaboratrice, aborde la portée des mots dans les déclarations publiques en revenant sur le politiquement correct et le mouvement woke. Une réflexion sur le choix des mots qui résonne avec l’actualité.
P.56 – Emmy Lapointe ouvre sa section avec une entrevue en compagnie de Charlotte Biron, chargée de cours en littérature à l’Université Laval. La docteure en lettres revient sur son parcours universitaire de son entrée au Baccalauréat au dépôt de sa thèse.
P.66 – Marc-Antoine Auger actualise le contenu du film Network sorti en 1976. Les thématiques de l’importance des cotes d’écoute, le sensationnalisme des nouvelles et le culte du vedettariat semblent toujours des sujets d’actualité.
P.70 – Après l‘écoute de Sac d’os, adaptation cinématographique du roman éponyme de
Stephen King, je critique le contenu et les constituants de cette mini-série de deux films.
P. 76 – Finalement, le magazine se conclut sur la section créations littéraires qui contient encore une fois plusieurs perles.

Photo par Geely Sat