Cet été, sans grande surprise, la grande région de Québec affluera d’évènements muséaux mondains qui attireront nombre de citadins en quête de lieux semi-ruraux bucoliques. Notre équipe a sillonné les contrées de Charlevoix, de Bellechasse et de l’île d’Orléans afin de trouver de quoi assouvir votre soif estivale de Beaux-Arts et de culture populaire. Voici donc une petite recension d’expositions qui en appellent à des road trips culturels (sans prendre votre voiture pour rien).

Par Camillia Buenestado Pilon

Musée d’art contemporain de Baie St-Paul – Baie St-Paul

Le Musée d’art contemporain de Baie St-Paul, village pittoresque situé à une heure de Québec, inaugure cet été trois expositions estivales incontournables dont Le mur des rapaces, volet 3. Véritable incursion esthétique dans la nordicité québécoise, l’oeuvre de Derouin politise l’occupation du territoire à travers quatre thèmes dominants : les chemins de fer, les rapaces, les mouvements migratoires et les murs. Un détour s’imposera également par l’exposition Observer, qui présente un parcours artistique chevauchant deux époques : l’une, révolue, reconstruite à partir du patrimoine photographique de Charlevoix, et la seconde présentant les artistes visuels contemporains les plus notables.

Le mur des rapaces, volet 3 – du 15 juin au 3 novembre 2019.

Observer – du 24 novembre 2018 au 3 novembre 2019.

Maison Drouin et Maison de nos Aïeux de l’île d’Orléans – Île d’Orléans

Les férus d’histoire, d’ethnologie et de généalogie sont invités à participer à la programmation estivale des deux institutions tenues par la Fondation François-Lamy, OBNL oeuvrant dans la préservation du patrimoine bâti de l’île d’Orléans. La tricentenaire Maison Drouin, à l’architecture typiquement canadienne-française et dont l’histoire est narrée par un guide interprète, sera ouverte au public du 15 juin au 7 septembre. Quant à la Maison de nos Aïeux, elle ouvrira ses portes sept jours sur sept de son centre de généalogie, recelant de documentation sur les 326 familles pionnières de l’île d’Orléans.

Maison Drouin – ouverte à tous les jours, du 15 juin au 7 septembre, de 10h à 18h.

Maison de nos Aïeux – ouverte du lundi au dimanche, de 10h à 18h.

Musée maritime de l’Islet – L’Islet

Ce musée maritime à la renommée nationale fait peau neuve cette année avec une exposition temporaire sur les bateaux-phares du Saint-Laurent, qui jouaient un rôle essentiel au 19e et 20e siècles dans la signalisation des bateaux sur le fleuve St-Laurent. Photos de navires, vestiges de bateaux et maquettes de construction permettront une relecture inédite de cette époque dans laquelle la navigation fluviale rythmait la vie commerciale et politique des insulaires et villageois côtiers. Portraits uniques de pilotes et marins du Saint-Laurent.

Ces bateaux qui n’allaient nulle part – jusqu’au 1er avril 2020.