Pendant près de quinze ans, aucun réel suspense découlait de l’élection municipale à Québec, mais celle se déroulant le 7 novembre 2021 vient changer la norme. Une chose est certaine le 8 novembre : Régis Labeaume n’occupera pas le siège de mairesse ou de maire. Les jeunes, particulièrement ceux et celles faisant partie de communautés étudiantes, ont leur mot à dire en cette ère de grands changements et bouleversements.

La même histoire se répète d’élection en élection : un taux de participation peu élevé, notamment par l’absence des votes provenant des générations plus jeunes, boudant les municipales, généralement par manque d’intérêt ou d’interpellation. Pourtant, les municipalités peuvent être à l’avant-plan des enjeux rejoignant les plus jeunes, comme l’environnement, le transport en commun, la culture, le vivre-ensemble et la solidarité sociale.

Un tramway, un métro ou le statu quo?

Certain.e.s expert.e.s politiques vous diront que l’élection municipale porte sur le futur tramway de Québec, promis et lancé par le maire sortant de Québec, Régis Labeaume. Marie-Josée Savard, potentielle mairesse, ayant fait partie de l’administration Labeaume, en fait d’ailleurs son principal engagement. Le chef de Québec forte et fière (QFF), Bruno Marchand, assure également vouloir réaliser ce projet. Jackie Smith, cheffe de Transition Québec appuie aussi l’apparition d’un tramway. Du côté de Jean-François Gosselin, chef de Québec 21, exit le tramway, bonjour un métro, plus viable et avantageux pour les citoyens de la ville, selon lui. Jean Rousseau, leader de Démocratie Québec veut consulter la population et tenir un référendum sur la construction ou non d’un tramway.

Où et quand voter

La section du Bureau du président d’élection sur le site Web de la Ville de Québec vous permet de savoir précisément où voter dimanche, le 7 novembre : ville.quebec.qc.ca/apropos/elections-municipales/index.aspx.

Un sondage Léger paru la veille de l’élection du 7 novembre dans le Journal de Québec, place désormais Marie-Josée Savard et Bruno Marchand à égalité. Jean-François Gosselin suit pas loin derrière. Mais qui prendra le plus au sérieux la crise climatique et effectuera le plus d’actions concrètes en la matière? Qui sera en mesure d’offrir une nouvelle option de transport en commun aux citoyens de Québec? Qui améliora la situation de l’itinérance, particulièrement dans St-Roch? Qui offrira de nouveaux leviers au milieu culturel, durement éprouvée par la pandémie de COVID-19? Bref, qui sera celui ou celle qui mènera Québec vers de nouveaux horizons? Aux étudiant.e.s et jeunes aussi de décider!