Absurdité. Ennui. 
Tristesse.

Voilà ce que j’ai ressenti le jour où, par l’oeuvre de connexions mystiques dont seul YouTube connaît les secrets, j’ai découvert le monde de « what’s in my purse ? ». Vous avez bien lu : « qu’y a-t-il dans mon sac à main ? ». La seule réponse qui nous vient à l’esprit est « on s’en fout », mais détrompez-vous : il existe dans cet univers une quantité infinie de jeunes femmes qui désirent vraiment savoir ce qu’il y a dans le sac à main de centaines d’autres jeunes femmes. Car, en exposant le contenu de leurs sacoches et en dévoilant la marque de leurs serviettes hygiéniques ou la couleur de leur vernis à ongles, elles pensent se donner le statut d’icône avant-gardiste des tendances féminines et livrer un catalogue anthropologique sur la nouvelle situation de la femme ( si, si je vous jure ! ). J’en ai mal au coeur.

La première raison de l’existence de ces vidéos est souvent le nombre incalculable de requêtes faites par des fans en délire, soit d’autres jeunes filles sans personnalité qui ne rêvent que d’une chose : comprendre un jour le secret de Kelly et ce qu’elle cache dans sa sacoche pour être si parfaite. Alors, nous la supplions ensemble : Oh Kelly, dévoile-nous ton secret.

Le pire dans tout ça c’est que c’est même pas drôle ! Les filles, armez-vous d’autodérision que diable, faites-nous au moins rire ! Dix minutes d’inventaire sur les bebelles que vous transportez tous les jours dans vos sacs, sans calembours ni blagues, c’est aussi plate que de manger une crêpe sans Nutella – et je pèse mes mots. Quelle déception.

La tristesse s’est ensuite installée dans ma petite tête de fille sans sac à main. Car il y a là de quoi faire boguer la conscience de n’importe quelle femme à tendance féministe. Nous atteignons toutes un certain niveau de superficialité et mieux vaut l’assumer que de s’en cacher… Si tant est que l’on soit capable d’avoir un minimum de sens critique en arrière de nos cils surmaquillés ! Alors non, je n’accepterais pas de voir ce genre de déclaration déposée sur un blogue tout-rose-avec-des-puddings-à paillettes-et-débordant-de-Hello-Kitty-au-sourire-niais affirmer que ma personnalité se retrouve dans mon sac à main. Je n’ai même pas de sac à main !

Si seulement, telles des Mary Poppins des Temps Modernes, chacune de ces filles sortait de sa sacoche des merveilles insoupçonnées : une boussole magique, un tambourin, ou une jambe de bois… N’importe quel objet insolite qui nous ferait rêver.
Alors, exceptionnellement, je dirais ceci : par pitié, soyez belles mais taisez-vous.
Ou dites-nous au moins ce qu’il y a dans votre cerveau…