Je me lève du banc cette fois-ci pour vous présenter les tweets (commentés) de la semaine! Dieu sait que les derniers jours ont été chargés en émotion dans le monde du sport, alors sans plus attendre, jetons un coup d’oeil à ce qui a retenu mon attention.

 

Capture d’écran 2014-01-21 à 10.22.46

Capture d’écran 2014-01-21 à 11.01.00

Pour ceux qui étaient dans le bois en fin de semaine, Richard Sherman a ALLUMÉ la planète football après la victoire des siens contre les 49ers de San Francisco en finale de la NFC. Tellement que je vois encore de la fumée sur mon Facebook…

D’abord, je n’ai pas vraiment de problème avec l’entrevue que Sherman a donnée à Erin Andrews. Après tout, il EST le meilleur demi de coin dans la NFL, et une bonne dose de trash talk rend les choses plus épicées pour tout le monde.

Mais ce avec quoi j’ai de la difficulté, c’est qu’après la passe rabattue qui a mené à l’interception décisive de Malcolm Smith en fin de match, Sherman a senti le besoin d’aller narguer Crabtree en lui tapant une fesse. Crabtree, évidemment, réplique, et alors Sherman regarde l’officiel avec un regard de vierge offensée. Non. Non non non. Tu as déjà gagné, tu t’en vas au Super Bowl, et tu ressens le besoin de faire ça? Non. Il peut parler tant qu’il veut, mais peu importe ce qui s’est passé entre les deux, c’est un geste ridicule, digne de la cour d’école. « J’ai gagné! J’ai gagné! Regarde! J’ai gagné! »

http://www.youtube.com/watch?v=JfsVF4E9ZrQ

En bout de ligne, j’ai beaucoup de respect pour Richard Sherman. Plus je lis sur lui plus il m’impressionne. C’est un professionnel dans tous les sens du terme, autant sur le terrain qu’en dehors. Et il s’est d’ailleurs excusé dans sa chronique sur MMQB lundi matin. C’était un geste regrettable, posé sous l’émotion du moment, et on peut lui pardonner une tape sur les fesses non? Il n’a (physiquement) blessé personne après tout. Ne serait-ce que pour avoir dit à Skip Bayless ce qu’on pensait vraiment de lui, moi je lui pardonne. Donc tout est bien qui finit bien.

Mais j’espère sincèrement qu’il va se faire allumer par Peyton Manning dans 2 semaines.

 

Capture d’écran 2014-01-21 à 10.55.19

Bon, d’abord, loin de moi l’idée de me moquer du français d’Adonis Stevenson, je tiens à la vie.

Non, il est question évidemment du combat Pascal-Bute, duquel le meilleur boxeur est sorti vainqueur. Ce qui est intéressant c’est de voir à quel point Lucian Bute semblait pétrifié à l’idée de laisser ses poings quitter son corps. Du moins, avant le 12e round.

Maintenant, c’est son entraîneur Stéphan Larouche qui questionne la dureté de son mental. « Contre Pascal, il a réagi un peu comme contre Carl Froch et Denis Grachev. Ça fait trois combats en ligne qu’il est hésitant », a-t-il confié à La Presse.

Est-ce qu’on reverra un jour Lucian Bute monter sur un ring? La discussion est rendue là. Certains croient qu’il devrait imiter Georges St-Pierre et prendre du recul, d’autres comme Stevenson, croient qu’il reviendra plus fort.

J’ai bien de la misère à voir comment, mais rien n’est impossible.

 

Capture d’écran 2014-01-21 à 12.35.44

D’abord, bravo à la #GenieArmy pour la référence à Drake. « Started from court 15 now we’re here » illustre parfaitement le chemin qu’a parcouru Eugénie Bouchard pour se rendre jusqu’au Rod Laver Arena, le court central des Internationaux d’Australie.

Plus sérieusement, les félicitations vont à la joueuse de tennis qui est devenu hier la première Canadienne à atteindre le carré d’as d’un tournoi du Grand Chelem en 30 ans! Et ce n’est que son quatrième tournoi majeur en carrière…

Elle affrontera en demi-finale la Chinoise Li Na, quatrième joueuse mondiale.

 

Capture d’écran 2014-01-21 à 12.51.25

Il n’y a pas meilleure façon de terminer cette chronique.

C’est maintenant officiel! Le plus grand quart-arrière de l’histoire de la LCF, Anthony Calvillo, a annoncé sa retraite à l’âge de 41 ans aujourd’hui.

Une vague de remerciements et de félicitations a balayé les réseaux sociaux pour reconnaitre le travail d’un athlète qui aura marqué le sport professionnel à Montréal et au Québec.

16 saisons avec les Alouettes, 3 coupes Grey, record du plus grand nombre de verges par la passe dans l’histoire du football… Pas mal.

#MerciAnthony et à bientôt.

 

Capture d’écran 2014-01-21 à 13.49.13

Ok… Ma chronique ne serait pas complète sans un peu de basketball!

(S/O à mon ami Guillaume Piedboeuf pour la trouvaille)

Giannis Antetokounmpo, aka « The Greek Freak », est la nouvelle coqueluche des amateurs de la NBA (voir 2 793 retweets pour un SMOOTHIE). La recrue des Bucks de Milwaukee a démontré des habiletés extraordinaire sur le terrain cette année… et sur le web. Il écrit régulièrement des articles de blog pour le site de sports grec Sport24 où il fait part de ses aventures sur le court à sa première année en Amérique du Nord. Heureusement, on en trouve des traductions, allez y jeter un coup d’oeil.

 

*J’ai oublié des tweets que vous avez vu passer et qui méritent l’attention du grand public? Faites-le moi savoir –>  @s_desrosiers