Alors que cette semaine une femme nommée Naima Rharouity décédait d’une manière absolument tragique dans le métro de Montréal, les médias sociaux se sont enflammés, certains pour regretter l’affreux sort de la pauvre dame, mais d’autres pour rapprocher la situation du débat sur l’infâme charte.

L’on pourrait se dire que le Québec est le seul endroit où de si étranges choses se produisent, mais ce n’est pas le cas. Pour une autre semaine, nous vous proposons un autre palmarès des nouvelles les plus étranges du globe, parce que quand on se compare … On se console.

Un millionnaire s’étant séparé de sa femme en la quittant pour une autre a offert à son ex-femme de rester au domicile conjugal afin de devenir femme de ménage alors même que sa nouvelle flamme venait habiter dans la maison.

Le financier londonien, qui a décidé de permettre à sa femme de demeurer avec lui dans le domicile conjugal, ne parvient pas à comprendre pourquoi sa femme est devenue si agressive lorsqu’il lui a fait cette proposition.

La femme, refusant quant à elle l’honneur de devenir femme de ménage, a poursuivi son mari et s’est vue accorder la somme de 6,12 millions £ .

Dans le même ordre d’idées, une autre femme britannique qui avait donné son rein à son mari en 2007 a décidé de demander à ravoir son rein suite aux infidélités de son mari. Le mari nie les infidélités malgré l’aveu de l’autre femme. Il affirme qu’il aidait la femme à dresser son chien !

Pas très loin de là, en Irlande, un prêtre avait également certains visiteurs désagréables en la personne de voleurs (?). Le père Arthur O’Neil s’est par contre défendu avec une arme qu’il connaît bien : un sermon. Il a en effet déclamé un sermon qu’il avait préparé pour le dimanche prochain. Il a donc ennuyé les mauvais chrétiens jusqu’à ce qu’ils partent.

Nous saluons les efforts de la Chine qui vient tout juste de bannir l’utilisation de la cigarette dans les écoles et d’interdire les commandites d’écoles par les compagnies de tabac.

Un brésilien est entré dans un centre d’achat afin de voler quelques morceaux de vêtements, mais également pour tenter d’avoir une relation sexuelle avec un mannequin de boutique ( pas vivant là … en plastique ).

Après quelques préliminaires, le mannequin sans tête ne répondant pas aux avances du Don Juan brésilien, celui-ci prit les choses en main et l’étendit sur le sol afin de vivre sa passion. Heureusement pour la postérité, des caméras de surveillance ont capté les ébats de l’homme.

Une femme travaillant chez McDonald’s utilisait son travail pour vendre de l’héroïne. Shantia Dennis, 26 ans, de Pittsburghs, insérait des quantités de cette drogue forte dans les boîtes de Joyeux Festins, vendus par la célèbre chaîne de restauration rapide. Mike Manko, du bureau du procureur, raconte le stratagème : « Les clients désirant de l’héroïne se rendaient au service au volant et demandaient un jouet. Ils se rendaient par la suite au premier guichet où ils devaient payer. Ils se voyaient ensuite remettre une boîte de Joyeux Festin contenant une certaine quantité d’héroïne ».

Cette semaine fut également la semaine des flatulences. En effet, au moins deux nouvelles absurdes concernent les flatulences.

Tout d’abord, en Allemagne, une accumulation de méthane dans une ferme laitière a créé une explosion et un incendie dans la ferme. Le toit a été endommagé et une vache a été blessée.

Une grande quantité de gaz s’étant accumulée dans la grange, une étincelle d’électricité statique a embrasé l’air de la grange.

Dans le même registre, une femme du Kentucky, Amy Herbst, a dû mettre fin à sa carrière de chanteuse d’opéra à cause de flatulences l’empêchant de performer son art. La femme a subi une opération qui fut ratée. Elle souffre maintenant d’incontinence chronique.

L’histoire peut sembler cocasse, mais elle ne l’est pas. À titre de preuve, la dame poursuit maintenant le gouvernement américain pour l’inconfort et la douleur causée par son opération.