Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690

La semaine dernière, un avion a amerri sur le fleuve Hudson, près de New York. Les passagers ont été rescapés rapidement, mais que serait-il arrivé s’ils avaient attendu plus longtemps dans l’eau glacée?

Dès l’entrée dans l’eau froide, le choc provoque de l’hyperventilation durant deux à trois minutes. Par la suite, le corps subit une perte de coordination et une faiblesse musculaire, car le sang se déplace des extrémités vers les organes vitaux. Lorsque la température corporelle se situe entre 32 et 35°C, des frissons et une baisse de la tension artérielle font leur apparition. À 32°C, on ressent des troubles de conscience et le rythme cardiaque diminue. À partir de 30°C, c’est le coma. En dessous de 28°C, il y a un risque d’arrêt cardiaque.

Habituellement, une personne peut survivre environ 15 minutes dans de l’eau à 5°C. Mais si vous avez un surplus de poids, vous résistez au froid plus longtemps, car la graisse est un bon isolant. Un autre facteur qui peut faire en sorte que vous surviviez plus longtemps: plus votre corps est submergé, plus votre température diminue, car l’eau, même plus chaude, évacue la chaleur de votre corps plus vite que l’air. Donc, si un naufrage vous arrive, mieux vaut avoir votre veste de flottaison.

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651