Se faire vacciner est désormais une habitude. Il y a quelques années, des maladies qui semblent aujourd’hui bénignes ravageaient des populations entières. La production de vaccins est alors essentielle pour éviter les épidémies.

Un géant pharmaceutique
GSK est le plus grand fabricant de vaccins antigrippaux du Canada. En effet, l’entreprise fournira la majorité des stocks de vaccins contre la grippe saisonnière au gouvernement canadien, et ce, de 2005 à 2011. Cette entente a été conclue avec le gouvernement pour pouvoir mettre au point et produire un vaccin contre une éventuelle épidémie mondiale de grippe. Le cas échéant, l’entente inclut la création d’une infrastructure capable de produire des quantités suffisantes de vaccins pour protéger les Canadiens.

FLUVIRAL®, le vaccin antigrippal classique
Le vaccin antigrippal saisonnier FLUVIRAL® est constitué d’une particule virale fragmentée inactivée. Il est préparé à partir du virus de l’influenza et est cultivé dans le «blanc» d’œuf embryonnaire de poule. Ensuite, le virus est isolé et inactivé par rayonnement ultraviolet, suivi d’un traitement chimique. Enfin, il est purifié puis fragmenté à l’aide de désoxycholate de sodium. Plus de 98 % des ventes de vaccins contre la grippe, mis au point par GSK au Canada, se font dans le cadre d’ententes avec les autorités en matière de santé publique et les gouvernements.

Vaccin saisonnier ou vaccin pandémique?
En Amérique du Nord, pour la saison actuelle, le FLUVIRAL® est conforme aux exigences de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le vaccin saisonnier est constitué cette année de trois souches virales différentes, notamment les souches de type A H1N1 et H3N2, ainsi qu’une souche de type B.

Cependant, s’il advenait une épidémie mondiale de grippe, les experts en santé publique craignent que la souche H5N1 du virus grippal évolue en une souche facilement transmissible d’un humain à l’autre. La souche H5N1 est donc choisie pour la production d’un vaccin pandémique, car les infections par cette souche du virus de la grippe aviaire causent une maladie grave chez les humains. C’est l’OMS qui évalue le risque de pandémie.

Distribution des vaccins
Dans le secteur privé, les commandes sont recueillies par les fabricants de vaccins et les doses requises sont expédiées à leur destinataire par messagerie. Tout au long du processus de distribution, il est primordial que les vaccins soient conservés à une température de deux à huit degrés Celsius, puisque les vaccins ne doivent jamais être congelés. À noter, le vaccin est efficace cette année contre la souche du virus qui court nos rues.