Pour la toute première fois, il sera possible pour les étudiants qui ne sont pas inscrits à un programme de sciences et génie de suivre un cours introductif d’astronomie, et ce, à tout moment dans la semaine.

En effet, le Département de physique, de génie physique et d’optique offrira, dès cette session, une version en ligne du cours Astronomie: une visite guidée de l’Univers, qui est offert depuis près de 30 ans. Le cours, qui ne nécessite aucun préalable en sciences ou en mathématiques, était encore très peu connu de l’ensemble de la communauté universitaire explique le titulaire du cours, Serge Pineault.

« J’ai eu de la difficulté à faire connaître le cours. Malgré la publicité faite à l’époque, il est resté dans l’ombre, si on le compare par exemple à Planète Terre, qui compte chaque année une centaine d’étudiants. Jusqu’à maintenant, ce sont surtout les étudiants en enseignement secondaire qui prenaient le cours et quelques personnes qui étaient au courant que le cours existe », explique-t-il.

Toutefois, il estime que de rendre le cours disponible en ligne va changer les choses. « Je crois qu’avec le cours à distance, on va réussir à se créer une certaine notoriété. Ça rend le cours beaucoup plus flexible. Jusqu’à maintenant, on compte 60 inscriptions, ce que je considère bon pour une première année », raconte le professeur.

Apprivoiser la science

Bien que la science puisse paraître compliquée pour plusieurs, Serge Pineault est persuadé qu’il est possible d’en parler simplement et l’astronomie se veut un bon moyen de le faire. « Je trouve qu’il y a un manque de culture scientifique dans la société. Pourtant, on est à une époque où les avancées scientifiques et technologiques sont nombreuses. Il manque de sens critique, les gens croient tout. Ce cours apprend aux étudiants à se poser des questions et à comprendre ce qui les entoure », dit-il.

Il admet que les concepts du cours peuvent paraître complexes, mais il assure que le tout est vulgarisé et adapté aux étudiants n’ayant peu ou aucun bagage scientifique outre que celui acquis au secondaire.

« Ce qui est bien avec l’astronomie, c’est que c’est concret et qu’on dispose de beaucoup d’éléments visuels à l’appui. On se donne les éléments de base et, avec ça, c’est surprenant à quel point on peut faire du chemin et arriver à expliquer des choses », relate le titulaire du cours.

« Je trouve fascinant que nous disposions d’autant de connaissances et tout ça provient de déductions. Ce qu’on fait en science, ce sont des enquêtes, comme Sherlock Holmes, mais dans ce cas, c’est sur l’univers », ajoute-t-il.

Voyage fascinant

C’est un véritable tour de l’Univers, qui est composé de milliers de galaxies comme la Voie lactée, que Serge Pineault proposera à ses étudiants dès cette semaine. Les planètes, le système solaire, les étoiles, les galaxies, la cosmologie ainsi que la vie dans l’Univers constituent quelques thèmes qui seront abordés dans le cours.

« À la fin du cours, je fais comprendre à mes étudiants que c’est tellement vaste l’Univers, qu’on est rien, bien qu’il y ait une forme de vie sur la planète Terre. C’est une leçon d’humilité », conclut-il.