Oui. Mais bonne chance!

Tout d’abord, comment se forme un flocon? Dans un nuage très froid, la vapeur d’eau se condense en cristaux de glace sur des particules en suspension, par exemple une poussière. Dès qu’un cristal de glace apparaît, les gouttelettes d’eau viennent s’y agglutiner. Le cristal grossit, s’alourdit et tombe en capturant dans sa chute d’autres gouttelettes. Un flocon de neige est ainsi né. Il peut contenir des millions de cristaux de glace!

Selon la température et l’humidité, les flocons peuvent prendre plusieurs formes. Un nombre infini de formes, à vrai dire, puisque les possibilités géométriques sont inimaginables. Seule caractéristique commune: tous les flocons ont une forme à six côtés. Pourquoi? À cause de la façon dont s’associent les molécules d’eau entre elles. Les conditions idéales pour un beau gros flocon: une température près du point de congélation et un vent faible. L’air froid ne contient pas assez d’humidité pour faire grossir les flocons et les vents forts les défont au fur et à mesure.

Alors, pour que deux flocons soient identiques, ils devraient contenir une poussière identique, avoir le même nombre de molécules d’eau agencées de la même façon, et ce, sous les mêmes conditions climatiques. Conclusion: possible, mais peu probable!