Le groupe Alliance for Affordable Internet (A4A1), dans lequel œuvre le WISAT, compte parmi ses principaux commanditaires le département d’État américain. Cet organe de l’appareil étatique des États-Unis est dirigé par le secrétaire d’État John Kerry. Sa mission : Faire avancer la liberté pour le bien du peuple américain et de la communauté internationale en construisant un monde démocratique plus sûr.

Olivier Roy Martin

Suite aux récents scandales de surveillance de la National Security Agency (NSA) sur ses propres citoyens, mais aussi sur les chefs d’État du Brésil, de la France et de l’Allemagne (entre autres), est-il exagéré de faire un lien avec une plus forte pénétration d’Internet dans les pays en voie de développement et les politiques de surveillance menées « pour le bien des États-Unis »? Sophia Huyer a préféré s’abstenir de tout commentaire et a référé Impact Campus à la direction de l’A4A1.

La réponse de ces derniers s’est révélée peu concluante: « Tous les membres de l’Alliance se sont entendus pour la protection de la liberté sur Internet, de la fondamentale liberté d’expression, de rassemblement et d’association. Cela fait partie de nos principes fondateurs, lesquels ont tous été endossés par les membres de l’Alliance. »

Les révélations de Wikileaks

Au début du mois de décembre, le Washington Post révélait, en se basant sur les données de l’ancien consultant à la NSA, Edward Snowden, que l’agence de renseignement captait les données de 100 millions de téléphones par jour à travers le monde. La quantité phénoménale de données tirées de l’enregistrement « surpasse notre capacité à digérer, traiter et stocker les données », rapporte le Washington Post en citant un document interne de la NSA datant de 2012. L’engouement mondial pour les téléphones cellulaires réjouit les analystes des services de renseignement. « Champagne! », c’est ce que ceux-ci ont dû chanter en 2010 après avoir réussi la mise en place d’un système de surveillance de 38 fonctionnalités des iPhone 3 et 4.

C’était à l’époque de la mise en chantier d’un autre système de repérage de données pour les systèmes Android. A4AI ne nous a pas fourni davantage de commentaires.