Du 4 au 7 avril se tenait pour une 7e année consécutive l’Éco-marathon Shell des Amériques, une compétition qui vise à dessiner, fabriquer puis tester des véhicules à faible consommation d’essence. Ici, ce n’est pas la vitesse, mais la distance qui compte !

L’évènement suscite le débat sur l’avenir de la mobilité et motive les jeunes ingénieurs à repousser les limites de l’efficacité énergétique.

Maya Bernard

Courtoisie : Alérion Supermileage

Courtoisie : Alérion Supermileage

Au total, c’est environ une trentaine de délégations d’étudiants de niveau secondaire, collégial et universitaire qui se sont affrontées sur un circuit urbain spécialement conçu pour l’événement au centre-ville de Houston ( Texas ). Essence, diesel, gaz de pétrole liquéfié, hydrogène, énergie solaire, batterie… Les équipes peuvent sélectionner la source d’énergie de leur choix, tout ce qui compte étant de faire le plus de kilomètres possible tout en consommant le moins de carburant possible.

L’Université Laval fracasse son record

Après ses victoires de 2009, 2010 et 2011, l’équipe Alérion Supermileage de l’Université Laval a pour une 4e fois dominé la compétition, en parcourant un incroyable 3587 miles avec un seul gallon d’essence ( 1525 km/l ). La quinzaine d’étudiants en génie mécanique de la Faculté des sciences et de génie a ainsi devancé de près de 1300 mil/gal ( 553 km/l ) l’ ancien record de l’école secondaire Mater Dei ( Indiana ), qui avait remporté la compétition de 2012. « La victoire de l’Université Laval est vraiment remarquable et souligne l’étendue des progrès dont peuvent bénéficier nos propres voitures et camions en matière d’économie de carburant », a déclaré la présidente de Shell Canada, Lorraine Mitchelmore. « Des équipes dévouées d’élèves du secondaire et d’étudiants universitaires nous étonnent chaque année par leur progrès donnant lieu à des améliorations sans précédent en économie de carburant », a-t-elle ajouté.

Même si le record mondial de 8914 mil/gal ( 3790 km/l ), établi en 2003 par une équipe française, demeure, cette victoire est particulièrement motivante pour l’équipe Alérion. En effet, l’année dernière la délégation lavalloise avait dû renoncer au podium en raison de difficultés techniques. Philippe Bouchard, chef et porte-parole de l’équipe, explique que les déceptions de 2012 ont motivé l’équipe à revenir en force au lieu de la désillusionner.

La seconde place est revenue à l’équipe de Mater Dei, avec un parcours de 2308 mil/gal ( 981 km/l ), mais celle-ci repart avec la médaille d’or pour la catégorie « concept urbain », grâce à un résultat fameux de 849 mil/gal ( 360 km/l ).

Les filles au rendez-vous !

Depuis 2010, la seule équipe féminine de la compétition provenait de l’école secondaire ShopGirls, à Granite Falls ( État de Washington ). En 2013, elles ont enfin des compétitrices : l’équipe Under The Hood, des étudiantes de la St Scholastica Academy ( Covington, Louisiane ). Celles-ci ont été accueillies chaleureusement, puisque les vétérantes les attendaient avec des cadeaux et des surprises ! Zéro rivalité féminine ici, puisque la chef de Shop-Girls déclarait qu’elles étaient ravies d’avoir de la compagnie féminine pouvant collaborer à prouver à leurs acolytes masculins qu’elles pouvaient être une menace sérieuse dans une épreuve normalement largement dominée par les hommes.

Pas toujours facile !

Dans ce type de compétition, nombreux sont les pépins qui peuvent survenir, comme en témoigne l’expérience de l’Université del Valle, au Guatemala. Des restrictions de la compagnie aérienne ont obligé l’équipe à acheminer sa voiture sans moteur ! Heureusement, les étudiants de l’école Schurr ( Montebello, Californie ) ont généreusement offert un autre moteur, ainsi que des pièces de rechange.

Afin de s’assurer que les normes de sécurité et que toutes les exigences techniques étaient respectées à la lettre, ce sont les ingénieurs spécialisés de la firme Michelin qui se sont chargés de cette mission. Par exemple, l’équipe de la St Thomas Academy ( Mendota Heights, Minnesota ) a pu parcourir plus de 1000 miles ( 1609 km ) en route pour Houston avant de découvrir que son véhicule était 10 cm trop long !

Pour ceux qui souhaitent avoir davantage d’informations, comme la liste complète des résultats des compétitions américaines en 2013 ou les autres Shell Éco-marathon ( Europe et Asie ), le site www.shell.com/ecomarathon est très complet. Les actualités de l’équipe lavalloise sont ici : http ://alerionsupermileage.ca/.