Les résultats des recherches menées depuis plusieurs années sur l'efficacité de cette plante médicinale ont culminé, en décembre dernier, en une étude financée par le National Center of Complementary and Alternative Medicine. Les résultats  de l'étude rapportés par Associated Press démontrent que l'échinacée permet une réduction des symptômes d'au plus une demi-journée. On rapporte que la gravité du rhume d'environ 700 participants a été testée  deux fois par jour pendant toute la durée de l'infection. L'étude conclut que l'effet réducteur apporté par la prise d'un supplément n'atteint pas le seuil de la pertinence statistique.