Courtoisie, wikimedia, Sandstein, creative commons

Les protéines de petit-lait jouent un rôle important dans la perte de poids ainsi que dans la qualité du sommeil.

Sophie de la Sablonnière

C’est du déjà-vu, Monsieur ou Madame Muscle sortant du gym, «shaker» en main, prêts à nourrir son corps si minutieusement sculpté. Ce qui se trouve dans le précieux cocktail peut varier, mais une chose est certaine : vous y trouverez à tous les coups des protéines. Ce stéréotype peut laisser penser que la supplémentation en protéines augmente la masse musculaire.

En fait, plus de 50 % de la masse du corps humain est constituée de protéines. Elles se trouvent dans la peau, les cheveux, les os et, bien sûr, les muscles. Contrairement à la croyance populaire, les protéines ne font pas grossir les muscles, mais elles fournissent plutôt les acides aminés essentiels à la réparation des fibres musculaires. Pensez-y bien. Vos muscles gonflent-ils après avoir mangé une poitrine de poulet ou encore un steak ? Non. Il en est de même pour la consommation de protéines sous forme de poudre.

Selon Ren-Hau Lai de chez Davisco Foods, une compagnie de produits laitiers aux États-Unis, «la supplémentation en protéines, plus précisément en protéines de petit-lait, apporte plusieurs bénéfices nutritionnels influençant la composition corporelle et la perte de poids». En fait, les protéines ont un impact sur la satiété et influencent la quantité de nourriture que nous ingérons. Par exemple, un déjeuner riche en protéines empêchera la surconsommation d’aliments au dîner. Puisque les protéines sont plus lentes à digérer, elles repoussent la faim.

Protéines riment avec sommeil

De plus, les protéines, plus particulièrement celles riches en alpha-lactalbumine, peuvent favoriser le sommeil. Un manque de sommeil affecte directement la prise de poids, car il ralentit le métabolisme ainsi que la production d’insuline, haussant ainsi le taux de sucre dans le sang. Les risques d’obésité et de diabète augmentent lorsque le sommeil diminue. Les protéines riches en alpha-lactalbumine ont un impact positif sur la qualité du sommeil puisque l’alpha-lactalbumine contient du tryptophane. Le tryptophane est l’acide aminé le moins abondant dans la diète. Il peut être retrouvé dans les œufs, la noix de coco, les bananes et les amandes. Le tryptophane est important puisqu’il aide le corps à créer de la sérotonine et de la mélatonine, deux éléments essentiels à un sommeil efficace et réparateur.

Que ce soit pour perdre du poids, améliorer son sommeil ou maintenir sa silhouette, incorporer des protéines de petit-lait dans sa diète ne peut être que bénéfique. Même si les protéines se retrouvent dans plusieurs aliments comme le poulet, les œufs et les produits laitiers, supplémenter avec de la poudre est sans danger. Pour ceux et celles qui ont un but spécifique à atteindre, comme la perte de poids, la protéine de petit-lait est une bonne option puisqu’elle fournit une forme pure de protéines, offrant peu de calories et des acides aminés ajoutés. Il n’y a pas de crainte à avoir : personne ne se réveillera soudainement un matin avec la musculature d’Arnold Schwarzenegger.