Les droits de la personne, les enjeux de sécurité ainsi que le phénomène de ville intelligente sont parmi les sujets qui seront abordés lors de la toute première Semaine du numérique de Québec, présentée jusqu’au 9 avril.

« La ville de Québec [accueille] des délégations de France et aussi de Belgique. Donc, c’est une occasion d’échanger sur le numérique avec nos collègues d’outre-Atlantique sur différents sujets », a expliqué le directeur l’Institut Technologies de l’information et Sociétés (ITIS) de l’Université Laval, Paul Fortier, en entrevue avec Impact Campus.

En septembre 2014, la première édition de l’évènement avait été présentée à Nantes. Grâce à un partenariat entre cette ville française et Québec, l’expérience s’est répétée, tel que prévu.

Pour ce grand rendez-vous, l’ITIS était chargé d’organiser la conférence scientifique portant sur les intelligences numériques. Quelques étudiants de deuxième et de troisième cycle de l’UL ont notamment été invités à présenter des travaux après avoir été sélectionnés par un jury.

Paul Fortier précise que l’objectif de la semaine, qui devrait être accueillie ailleurs dans le monde dans quelques mois, est « de créer un genre de momentum et un effet d’hybridation et de collaboration entre des gens provenant de différents milieux autour du numérique ».

Pour plus de détails sur les évènements de la semaine, il est possible de consulter ce site Internet.