Une étude menée par le Dr Costas Karageorghis de la Brunel University’s School of Sport and Education a révélé que la musique, sélectionnée avec soin, pouvait significativement augmenter l’endurance physique d’un individu rendant ainsi l’expérience d’un exercice cardiovasculaire beaucoup plus efficace et positive.

Ces résultats de recherche, qui devraient être publiés sous peu dans le Journal of Sport & Exercise Physiology, sont les derniers obtenus d’un projet de plus de 20 ans visant à évaluer la musique comme facteur de motivation dans le sport. Les conclusions illustrent bien les bénéfices considérables de la musique pendant l’exercice physique.

Pour arriver à ces résultats, 30 participants se sont entraînés sur un tapis roulant tout en écoutant une sélection de musique rock ou pop telle que des chansons de Queen, de Red Hot Chili Peppers et de Madonna. Les scientifiques ont demandé aux participants de bien suivre le rythme de la musique tout au long de l’exercice. Les résultats montrent que, lorsque bien sélectionnée, la musique augmente l’endurance physique de 15 % de même que la motivation de l’individu. Ceci les aidait donc à éprouver plus de plaisir lors de l’entraînement. D’ailleurs, une conclusion de cette étude est que la musique aide les gens à se sentir plus positifs même s’ils sont à bout de souffle sur l’appareil d’exercice cardiovasculaire.

Ces résultats auront poussé le Dr Karageorghis à organiser, le 5 octobre dernier, un marathon au cours duquel les 12 500 coureurs étaient encouragés au son de la musique diffusée à 17 points différents tout au long du parcours. De plus, le chercheur aimerait bien que la santé publique prenne en considération les résultats de son étude, car la musique pourrait avoir, selon lui, un impact considérable sur l’inactivité de la population et aider à combattre l’obésité. Écouter de la musique durant l’activité physique pourrait également encourager les gens à continuer leur entraînement et à ne pas lâcher leur abonnement au gym après trois mois…