Le Rouge et Or de l’Université Laval a amorcé sa saison locale, di­manche dernier, en y allant d’une victoire de 33-15 contre les Redmen de l’Université McGill.

Mathieu Turgeon

Les Redmen tentaient de mettre fin à leur longue séquence de défaite, n’ayant pas gagné une seule fois depuis 2009. Ils ont connu un bon départ en inscri­vant trois placements consécutif au premier quart pour prendre les devants 9-0. Le nouveau quart partant de Laval a vite répliqué en rejoignant Yannick Morin-Plante et Maxime Boutin pour des touchés.

Jumelé au deux touchés de sûreté accordé par McGill, c’était 19 -9 en faveur des locaux au début du troisième quart. Le reste de la rencontre fut l’affaire des botteurs. Sammy Rassy a réussi ses deux tentatives de pla­cement pour les visiteurs tandis que Boris Bédé a quant à lui com­plété cinq bottés de précision en autant de tentatives.

Malgré la défaite, McGill a bien paru en début de rencontre, mais n’a pas réussi à inscrire de majeur en voyant son nouveau botteur réaliser tous les points de l’équipe. « C’est nous contre le monde, on part de loin », a expliqué Rassy. « On a fait beau­coup trop d’erreurs et on n’a pas réussi à concrétiser nos chances », a répliqué le nouvel entraîneur-chef des Redmen Clint Uttley. « On ne peut pas battre Laval avec des place­ments », a-t-il ajouté.

De grosses chaussures à chausser

Il y a beaucoup de nouveaux partants cette année avec les départs des Prud’homme, Lé­vesque, Feoli et Lavoie. « Notre équipe est plus jeune, il va fal­loir se concentrer de semaine en semaine », a déclaré Glen Constantin. Au poste de quart, Tristan Grenon a paru nerveux au premier quart, mais s’est bien repris par la suite, aidé des por­teurs de ballon Maxime Boutin et Pascal Lochard ainsi que des receveurs Guillaume Rioux et Yannick Morin-Plante. « On a super bien fait dans l’ensemble, mais il y a plein d’affaires qu’il faut corriger rapidement. On a bien performé face à un adversaire contre qui on n’avait pas beaucoup d’informations », a fait savoir Grenon. Après la rencontre, Maxime Boutin s’est dit vraiment content de la vic­toire, même si ça a été difficile au début, en faisant référence au premier quart que Laval a connu.

Le Rouge et Or renouera avec l’action samedi en visitant les Gaiters de l’Université Bishop’s.

Credit photo : Claudy Rivard