Un ultime match pour la LHJMQ
Refusant d’abdiquer, Shawinigan a forcé dimanche dernier la tenue d’un 7e affrontement contre les Voltigeurs à Drummondville. Les Cataractes et les Voltigeurs se ressemblent beaucoup. Les deux formations possèdent notamment des unités spéciales dévastatrices avec des pourcentages d’efficacité au-dessus de 30. Elles ont connu un parcours relativement facile. Les Cataractes ont remporté les trois premières rondes en cinq parties ou moins, tandis que les Voltigeurs ont tout gagné en quatre parties.

Les Voltigeurs peuvent compter sur les toujours menaçants Danny Massé et Yannick Riendeau. Ce dernier a marqué 27 buts et 22 passes en 18 rencontres. Chez les Cataractes, c’est Cédric Lalonde-McNicoll qui mène en offensive avec 33 points en 20 parties. C’est d’ailleurs lui qui a compté le but égalisateur lors du 6e match et forcé la prolongation.

Si les deux meilleures équipes québécoises ont eu un parcours relativement simple, elles ont finalement trouvé un adversaire à leur mesure. Il y a également fort à parier que celle qui remportera le titre de champion de la ligue du Québec ira mener la vie dure aux trois autres clubs qui se présenteront à la Coupe Memorial.

Les Spitfires de Windsor
Taylor Hall, subséquemment nommé joueur par excellence des séries de la ligue de l’Ontario, a marqué en prolongation pour éliminer les Battalions de Brampton en finale après seulement cinq rencontres. L’ailier de 18 ans a d’ailleurs complété les
séries avec une récolte de 36 points en 20 parties.

Les Spitfires n’ont jamais gagné la Coupe Memorial de leur histoire, mais ils s’amènent à Rimouski avec une formation redoutable. Quatre des cinq premiers marqueurs en séries dans la ligue de l’Ontario proviennent de cette équipe. Ryan Ellis est parmi ceux-ci avec huit buts et 23 passes. Le défenseur vedette a également terminé la saison régulière avec un impressionnant total de 89 points en 57 parties, remportant ainsi le titre de défenseur de l’année dans la ligue de l’Ontario. L’équipe de Windsor a aussi l’expérience de la Coupe Memorial, avec notamment Scott Timins, un vétéran de quatre saisons ayant participé au tournoi l’an dernier avec les Rangers de Kitchener.

Les Rockets de Kelowna
Leurs adversaires en finale de l’Ouest, les Hitmen de Calgary, se sont fait refuser un but et ont frappé le poteau en prolongation durant la 6e partie samedi dernier. Tyson Barrie, des Rockets, n’a pas raté sa chance ensuite pour marquer en avantage numérique.

Parmi les cinq meilleurs pointeurs en séries dans l’ouest, on retrouve quatre joueurs des Rockets. Un de ceux-là, Cody Almond, est un vétéran de quatre saisons avec les Rockets. Il présente un différentiel de +18 en séries éliminatoires. Jamie Benn est un autre joueur de 20 ans qui a totalisé 33 points en 19 parties en séries. À la ligne bleue, c’est Tyler Myers qui fait peur. Six pieds et six pouces, 211 livres, il est, lui aussi, un vétéran de quatre saisons qui a accumulé 20 points en 22 parties cette année en séries.

Les Rockets de Kelowna en seront à leur 4e participation au tournoi dans les 7 dernières années. Ils ont gagné la Coupe Memorial en 2004.

L’Océanic de Rimouski
Après s’être fait éliminer en quatre parties contre Drummondville, l’Océanic devra affronter Kelowna dès le 15 mai prochain. L’équipe de toute une région s’entraîne bien entendu depuis sa défaite de sept à deux contre les Voltigeurs. Mais après son élimination, beaucoup ont remis en question la préparation de l’Océanic. Selon l’entraîneur-chef, Clément Jodoin, «la série contre Moncton a brisé ses joueurs physiquement. Celle contre Drummondville, mentalement.»

Difficile de prédire ce qui va se passer, mais un partisan anonyme avait résumé son point de vue après l’élimination de l’Océanic : «Si j’étais Jodoin, je me garderais les trois prochaines semaines pour suivre des cours de magie. Parce que je crois bien que ça va prendre un bon magicien pour gagner au moins un match à partir du 15 mai». Tous les espoirs sont permis, mais beaucoup de partisans de la technopole maritime semblent avoir déjà jeté la serviette.