Comme la semaine dernière, les deux équipes de soccer de l’Université Laval se sont doublement imposées, dimanche après-midi au campus Notre-Dame-de-Foy. Confronté à McGill, le Rouge et Or féminin a confirmé ses bonnes dispositions depuis le début de la saison et a remporté une victoire trois à zéro, confortant sa première place et réussissant un troisième jeu blanc d’affilée. De son côté, l’équipe masculine a eu un peu plus de difficulté contre les Redmen, pour l’emporter finalement deux buts à un.

Malgré une gardienne qui n’en est pas vraiment une (la demie Caroline Paré) et la défection de quelques joueuses cadres de l’équipe, les Lavalloises ont débuté leur saison intérieure sur les chapeaux de roues avec trois victoires, 15 buts marqués et zéro encaissé. Dimanche après-midi, les buts lavallois ont été inscrits par les incontournables Caroline Vaillancourt, aussi nommée joueuse de la rencontre, et Marie-Michèle Vallée, ainsi que par l’attaquante de troisième année, Virginie Jacques.

De leur côté, les hommes ont arraché la victoire deux buts à un contre les Redmen, grâce à des buts d’Alexandre Douville et de Matthew Brisson Heppel. Ce dernier en a profité pour marquer son troisième but en deux rencontres. Le milieu de terrain Samuel Georget a été élu joueur lavallois du match, grâce notamment à une passe décisive.