Si l’Université Laval a manqué d’organisation en fin de partie, la première demie a toutefois été complètement dominée par le Rouge et Or. L’intensité du jeu des locales a d’ailleurs profité à Charlotte Vallières-Villeneuve, qui a inscrit deux essais en première demie, dont un à la suite d’un splendide jeu de passes des Lavalloises. Le pointage était alors de 15 à 6 en faveur de l’Université Laval.

Kathleen Keller a ajouté un autre cinq points au total de son équipe en complétant un autre superbe jeu de passes, et ainsi clore la première moitié de la rencontre avec un pointage de 29 à 6. À ce stade, «le sort du match était réglé», a confié l’entraîneur-chef Bill McNeil après la partie.

La deuxième période a cependant été beaucoup plus chaudement disputée. La remontée de Concordia s’est enclenchée à la suite d’une longue bataille le long de la ligne des buts du Rouge et Or qui s’est terminée par le premier essai réussi par les Stingers.

Concordia a, par la suite, continué sa domination, pour marquer finalement 17 points sans riposte en seconde demie. La réplique des Lavalloises est finalement venue en toute fin de partie des mains d’Élie Papineau, qui a réussi à se frayer un chemin à travers la défensive adverse.

Un bilan positif
L’entraîneur Bill McNeil s’est dit satisfait de la rencontre: «On a très bien joué pendant 50 minutes et c’est ça que je voulais». «Les bons moments de la partie reflètent les pratiques et c’est plaisant», a-t-il ajouté en précisant que la remontée de Concordia ne pouvait que forcer l’équipe à s’améliorer.

M. McNeil ne semblait pas contrarié par la fin de match de ses joueuses. Il attribue le manque d’organisation de son équipe aux nombreux changements effectués durant la partie. «C’est difficile de garder la même efficacité quand on fait autant de changements de joueuses», a-t-il dit. Rappelons qu’une équipe de Rugby compte 15 joueurs sur le terrain et que dans cette rencontre 23 des 24 joueuses du Rouge et Or ont foulé le terrain du stade du Peps.

L’entraîneur se fait toutefois rassurant, puisqu’il a soutenu que dans des confrontations plus importantes, il y aura moins de changements.

Il est également à noter que la joueuse du Rouge et Or, Claudiane Renaud, a marqué 17 des 37 points de son équipe. Elle a complété la partie avec un essai, trois transformations et deux buts.