Dans le cadre de la troisième course de ski alpin de la saison universitaire, les étudiants-athlètes du Rouge et Or ont fait bonne figure au cours des quatre slaloms disputés dans la journée de dimanche à la station Le Relais.

Alors que l’entraîneur-chef lavallois Vincent Lavoie s’attendait à voir la recrue Simon Mannella monter sur la plus haute marche du podium, c’est Ariane Boivin qui a dominé la journée avec une victoire et une deuxième place. «Elle nous surprend de course en course. Elle ne cesse de s’améliorer depuis l’année dernière et elle impressionne par sa constance», analyse M. Lavoie.  

De son côté, Simon Mannella a quand même offert de belles performances, même s’il n’a gagné aucune des deux courses. Après une troisième place le matin, il est arrivé deuxième de la course de l’après-midi.  «Simon est aussi constant. Il en est à son quatrième podium en quatre courses [après ses deux victoires les 17 et 18 janvier derniers]», explique M. Lavoie.

L’entraîneur-chef du Rouge et Or affirme encore une fois que l’objectif de son équipe est de remporter la bannière provinciale cumulative. «On continue de travailler sur le niveau global de l’équipe pour atteindre cet objectif», explique-t-il.

Le circuit universitaire québécois de ski alpin est le seul au Canada. Les quelques skieurs universitaires de l’ouest courent dans des compétitions états-uniennes, ce qui explique l’absence de compétition nationale.