Arnaud Gascon-Nadon est tombé sur sa jambe après avoir été « poussé dans le dos ». « Je regrette vraiment ce qui arrive, le coup n’était vraiment pas intentionnel », explique Gascon-Nadon en ajoutant qu’il n’a simplement pas eu le temps d’arrêter sa course. « Quand tu sors un quart-arrière il faut que ce soit d’un coup légal », a-t-il ajouté.

Le joueur de ligne défensive indique aussi qu’il va tenter d’entrer en contact avec Collin pour lui présenter ses excuses. Bref, c’est un Arnaud Gascon-Nadon dévasté qui s’expliquait aux médias après la partie. Personne n’est à l’abri d’un accident, surtout que Collin était attaqué de toutes parts par les joueurs défensifs du Rouge et Or. Le pauvre quart-arrière avait rarement plus de deux secondes dans sa pochette protectrice pour distribuer le ballon.

À mon avis, Gascon-Nadon était plus que sincère dans ses excuses. « Je ne suis pas ce genre de joueur, je suis allé voir les gars de l’autre bord (les Redmen) après le match », a-t-il illustré. C’est certain qu’un quart-arrière impose le respect chez l’adversaire, mais un accident comme celui-là aurait pu arriver à n’importe quel joueur sur le terrain.

Quand Glen Constantin, l’entraîneur-chef du Rouge et Or a commenté la performance de son protégé, il n’a même pas fait allusion à cet incident. « Il a joué avec beaucoup de vitesse. » Selon moi, avec une vitesse pareille et un esprit sportif semblable, Constantin n’a pas fini d’être satisfait de son travail. Notons que Victor Tremblay, un receveur de passes du Rouge et Or, a aussi été blessé pendant le match. Selon Glen Constantin, il serait blessé au genou. On ne sait pas si la blessure le tiendra à l’écart du jeu ou non.