La fête d’avant-partie (tailgate), c’est beaucoup plus qu’un happening : c’est une véritable tradition.

Les jours de match du Rouge et Or football, des centaines de personnes se massent sur le campus plusieurs heures avant le match, parfois même dès le petit matin. Ce rassemblement plus ou moins spontané, c’est bien plus que des fêtards qui se divertissent en buvant de la bière et en mangeant des « roteux ». Non, c’est une petite communauté tissée serrée qui vient célébrer à sa manière son équipe et ses étudiants-athlètes. C’est la communauté des tailgates.

Certains partisans participent aux tailgates du Rouge et Or depuis maintes années. C’est le cas de Nelson Veillette, fervent supporteur de la formation lavalloise depuis 1999. Pour cet enseignant à la retraite, le plaisir, c’est avant tout de rebrasser de lointains souvenirs. Rien ne le comble plus que de voir ce que sont devenus les athlètes d’hier.

Pour le match hors-concours contre Calgary, les partisans présents au tailgate étaient moins nombreux que pendant la saison régulière. Malgré tout, Jacques Tanguay, le président du Rouge et Or, se disait satisfait de leur réponse. « Les matchs hors-concours contre Calgary ou contre Western, ça a toujours une importance pour les partisans, explique-t-il. Et puis, ce sont quand même de très bons matchs ».

Monsieur Tanguay était aussi bien content de voir que l’objectif de billets vendus avait été atteint. Il s’attendait à une foule entre 8000 et 9000 personnes alors que 10 210 billets ont trouvé preneur. «Pour un match hors -concours c’est fantastique. C’est de bon augure à l’approche d’une grosse saison qui va commencer en lion contre Montréal la semaine prochaine», s’enthousiasme-t-il.