Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 699

Comme l’an dernier, le Rouge et Or et les Carabins ont livré tout un duel à l’occasion de la Coupe Dunsmore, la finale du football universitaire québécois. Et comme l’an dernier, les visiteurs ont été couronnés vainqueurs, cette fois-ci par la marque de 18-16.

Les locaux avaient pourtant créé l’égalité 16 à 16 au début du quatrième quart, même s’ils tiraient de l’arrière à un certain moment 1-16. Toutefois, les nombreux revirements (deux interceptions et deux ballons échappés) leur ont été fatals. Le support de leurs nombreux fans présents dans la foule de 12 199 spectateurs du Stade Telus-UL n’y a rien changé.

Cette rencontre s’est décidée sur le tout dernier jeu, alors que le botté de Dominic Lévesque a été bloqué, ce qui a concrétisé la victoire des Carabins et semé la consternation du côté du Rouge et Or ainsi que de leurs partisans.

« Nous avons fait trop d’erreurs mentales et causé trop de revirements, a déclaré l’entraîneur-chef Glen Constantin après la défaite. On a  tenu le coup jusqu’à la dernière seconde, mais les choses ont mal tourné pour nous. »

Malgré tout, le pilote lavallois est satisfait du travail des siens, tout particulièrement des jeunes. « L’Université Laval reste la meilleure place pour jouer au football universitaire et non, cette défaite n’affectera en rien notre recrutement pour l’an prochain. Pour le placement bloqué, je n’ai pas vu ce qui s’est passé. Il faut donner crédit à Montréal qui est une très bonne équipe », a-t-il affirmé.

La pilule a été difficile à avaler pour tous les joueurs du Rouge et Or, principalement ceux qui disputaient leur dernière rencontre universitaire. C’était notamment le cas du joueur de ligne offensive, Charles Vaillancourt. « On a laissé trop de points sur le terrain, a affirmé l’athlète de 6’4’’ et 315 livres. On a fait des erreurs qui ne devraient pas arriver en série. Cependant, nous devons donner crédit aux Carabins qui ont joué une très belle partie. »

Du côté des visiteurs, le pilote Danny Maciocia était bien évidement heureux de la victoire de ses protégés. « Nous nous sommes fait dire au cours de la dernière année que nous avions été chanceux de gagner la Coupe Dunsmore, la Coupe Uteck et ensuite la Coupe Vanier. Cette année, nous avons prouvé que ce n’était pas de la chance. On rentre chez nous ce soir et dès demain matin, on va se mettre au travail », a conclu l’ancien entraîneur-chef de la Ligue canadienne de football (LCF).

Les représentants du Québec affronteront la fin de semaine prochaine les Gryphons de Guelph, qui l’ont emporté 23 à 17 face aux Mustangs de Western. Les vainqueurs de la Coupe Mitchell obtiendront leur billet pour la Coupe Vanier qui aura lieu au Stade Telus-UL le 28 novembre prochain.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 660