La 20e édition du Challenge Bell, présentée sur les installations du PEPS de l’Université Laval, a laissé place à plusieurs surprises. La joueuse qui a finalement enlevé les grands honneurs est la Belge Kirsten Flipkens, classée 133e au classement de la Women’s Tennis Association (WTA ) 

Raphaël Bergeron-Gosselin

Les amateurs de tennis de la région de Québec ont pu voir à l’oeuvre plusieurs joueuses qui elles-mêmes ne s’attendaient pas à être là. La grande favorite du tournoi, Dominika Cibulkova, classée 14e au monde, s’est vue montrer la porte de sortie dès le premier tour, par nulle autre que la championne du tournoi qui semblait réellement être en mission. «Honnêtement, avant la partie, je ne m’attendais pas à gagner», a-t-elle avoué.

La même journée, la deuxième tête de série, Yanina Wickmayer, a également vu son tournoi se terminer plus tôt qu’elle ne le pensait. La gagnante a également éliminé la troisième tête de série, Mona Barthel. La joueuse de 26 ans a donc mis la main sur son premier titre de la WTA en carrière. La principale intéressée tenait à souligner que cette victoire n’est pas due qu’à la chance. « J’ai vraiment l’impression que chacun de mes coups étaient comme les pièces d’un casse-tête et que lors de la dernière semaine, elles se sont mises toutes en place », a-t-elle expliqué.

Meilleure chance la prochaine fois 

Les deux favorites du public, Eugénie Bouchard et Alexandra Wozniak, ont vu leurs parcours se terminer abruptement, mais de façon bien différente. Bouchard a offert une forte opposition à la finaliste Lucie Hradecka en huitième de finale, mais a finalement dû s’avouer vaincue. Sa défaite crève-coeur en bris d’égalité de la troisième manche lui a quand même permis de se faire valoir devant ses partisans.

Wozniak, qui tentait de remporter un premier titre à Québec, s’est blessée à l’épaule lors d’une période d’entraînement avant son affrontement qui devait avoir lieu tout de suite après celui d’Eugénie Bouchard, en huitième de finale. Wozniak est toujours forcée au repos en raison de cette blessure.

En double 

Les rencontres de double sont un peu moins connues du grand public, mais ont tout de même offert tout un spectacle. Les championnes de l’édition 2012 sont l’Allemande Tatjana

Malek et la Française Kristina Mladenovic qui ont remportéun affrontement très serré qui aura nécessité les bris d’égalité lors des trois manches. Il s’agissait du premier tournoi que ces deux joueuses disputaient ensemble.

La 21e édition du Challenge Bell se déroulera du 7 au 15 septembre 2013 sur les nouveaux terrains du PEPS.