Le Rouge et Or de l’Université Laval entamera les rondes éliminatoires samedi prochain. Pour l’occasion, l’équipe championne de la saison du RSEQ (7-1) accueillera les Stingers de l’Université Concordia (4-4), quatrièmes au classement, au Stade TELUS. Coup d’œil sur cet affrontement aux allures de déjà-vu.

C’est à une reprise de la demi-finale de 2014 que les partisans de Laval et de Concordia auront droit samedi prochain. L’année passée, les deux équipes s’étaient également affrontées en vertu d’un classement similaire en saison régulière. Dès les premiers instants du match, la troupe de Glen Constantin avait déjà pris une avance de 16-0 sur ses adversaires. Marque finale de ce match à sens unique : 74-18 pour le Rouge et Or.

Cette année, le scénario devrait être légèrement différent. Il y a un mois, les Stingers, alors en visite au Stade TELUS-Université Laval, ont offert une belle résistance au Rouge et Or. Malgré leur défaite de 42-27, les hommes de Mickey Donovan avaient fait de belles choses en seconde moitié de confrontation. L’attaque aérienne des Abeilles s’était tout particulièrement démarquée lors de cet affrontement.

Plus important encore, les Stingers de Concordia ont connu une excellente sortie face aux Carabins de l’Université de Montréal samedi dernier. Dans une défaite crève-cœur de 22-17, Trenton Miller, le quart-arrière de Concordia, a réalisé des gains de 286 verges par la passe (28 en 46) et deux passes de touché. S’il n’avait pas été victime d’une interception – qui a finalement mené à la victoire des Carabins —, le passeur aurait donné la victoire aux siens.

Fait à noter : Trenton Miller est l’auteur du plus haut total de verges et de touchés par voie aérienne dans la conférence cette saison.

Sur les autres fronts

Les Carabins (6-2) et le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke (5-3) se rencontreront samedi prochain au CEPSUM dans l’autre demi-finale du RSEQ. Sherbrooke a bien mal fini sa saison régulière, samedi dernier, contre les Gaiters de Bishop’s. Ces derniers ont offert une chaude opposition à leurs voisins estriens jusqu’à la toute fin.

Dans l’Association sportive universitaire de l’Ouest canadien, les Dinos de Calgary ont conclu leur saison parfaite (8-0) devant l’Université de la Colombie-Britannique (6-2). L’Université du Manitoba (5-3) finit troisième et l’Université de l’Alberta (6-2), quatrième.

En Ontario, l’Université de Western Ontario (8-0) rafle le championnat, l’Université de Guelph (7-1) termine deuxième, l’Université McMaster (6-2) troisième et l’Université Queen’s (5-3) quatrième.

En Atlantique, c’est Mount Allison (5-3) qui s’adjuge le championnat devant l’Université Saint-Francis-Xavier (5-3) en vertu du différentiel de points entre les deux équipes.Infographie 2 Novembre FootballInfographie : Guillaume Villemaire