Les transactions récentes et le retour de Mikhail Grigorenko changent passablement le visage des Diables rouges, eux qui amorcent le dernier droit de la saison dans une perspective différente.

C’est maintenant devenu une tradition : qui dit période des fêtes dit également période d’échanges dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Cette année, la formation dirigée par Philippe Boucher a été particulièrement active sur le marché, procédant à pas moins de sept transactions. Le moment est donc bien choisi pour dresser le portrait de la formation, à l’aube des 26 derniers matchs du calendrier régulier, ainsi que des séries éliminatoires.

Le cas Grigorenko

D’abord, le sujet de l’heure. L’attaquant russe de 19 ans Mikhail Grigorenko a officiellement été rétrogradé par les Sabres de Buffalo dans la LHJMQ samedi, avant de signifier qu’il ne se rapporterait pas aux Remparts de Québec… Pour ensuite changer d’idée, semble-t-il.

Selon un message publié sur sa page Facebook, Grigorenko disait samedi être en période de réflexion. « Je tiens juste à m’excuser pour ce qui se passe présentement », y  lisait-on. « Nous devons simplement trouver un endroit pour moi, où je vais pouvoir me développer et devenir le meilleur joueur de hockey possible. »

Puis dimanche soir, le compte Twitter des Sabres de Buffalo publiait le message suivant : « Mikhail Grigorenko a informé les Sabres du fait qu’il se rapportait aux Remparts de Québec. » Philippe Boucher a confirmé la nouvelle, et on pourrait s’attendre à le voir en uniforme samedi soir au Colisée contre les Huskies.

Rappelons qu’il vient de subir le couperet de son équipe professionnelle pour une deuxième année consécutive et ne peut se rapporter à son club-école de la Ligue américaine en vertu d’une entente entre la LNH et la LCH. L’expérience de « Grigo » avec les Remparts l’an passé dans pareilles circonstances avait été peu concluante en terme de résultats, malgré une récolte de 68 points en 44 matchs.

Des changements importants

À première vue, il semble que l’alignement des Remparts aura à pallier d’importantes pertes, surtout à la défensive, s’il désire toujours aspirer aux grands honneurs. Parmi les joueurs qui ont quitté, on constate les départs des défenseurs Dylan Donnelly et Ryan Culkin, l’ancien capitaine de l’équipe, ainsi que de l’attaquant Brent Turnbull.

Ensuite, parmi les acquisitions faites par Philippe Boucher, on note l’arrivée des joueurs suivant : Lucas Batt, Adam Chapman, François Godin, Tyler Brown et Francis Lambert-Lemay. Il est question en grande partie ici de joueurs de profondeur. De plus, les Remparts recevront le défenseur de 18 ans Nikolas Brouillard en compensation suite à l’échange qui a envoyé Culkin avec les Voltigeurs de Drummondville. Celui-ci intégrera l’alignement des Remparts à partir de la prochaine saison seulement, en raison des modalités de la transaction.

En ce qui concerne le cas du gardien de but François Brassard, son nom a fait l’objet de plusieurs rumeurs pendant la période de transactions. Malgré tout, ce dernier terminera vraisemblablement la saison avec la formation et devrait être de retour l’an prochain à titre de joueur de 20 ans.

À quoi doit-on s’attendre pour la fin de la saison?

Avec près du tiers des matchs à disputer cette saison, seul l’avenir nous dira si Philippe Boucher a eu raison d’apporter ces changements au sein de sa formation.

Les Remparts occupent présentement le troisième rang de la division Telus Est et le cinquième rang au classement général de la LHJMQ, avec un total de 56 points en 44 matchs.