Jeudi dernier, les Tigres étaient en ville. La dernière fois que les deux équipes s’étaient affrontées, c’était il y a huit jours et les Tigres avaient gagné 5-4. Cette fois-ci, les spectateurs de Québec ont eu le droit à tout un spectacle offensif, mais leurs favoris se sont inclinés 6-5. La marque a été très serrée tout au long du match qui a démarré très rapidement alors que c’était 2-2 après vingt minutes de jeux. Adam Erne et Frédérick Roy ont marqué pour les Remparts tandis que Jérémie Blain a allumé la lumière rouge deux fois en première. Le deuxième tiers fut à l’avantage de Victoriaville avec deux buts. Adam Erne a connu toute rencontre pour Québec alors qu’il a inscrit son deuxième avec deux minutes à jouer. Il ne s’est pas arrêté là. En tout début de troisième, il a complété son tour du chapeau pour créer l’égalité. Mikaël Tam a ajouté un but pour les Remparts, mais les Tigres en ont inscrit deux autres pour se sauver avec la victoire. Les deux entraîneurs ont retiré leurs gardiens partants.

48 heures plus tard, les Foreurs de Val d’Or étaient les visiteurs. Ceux-ci se sont littéralement sauvés avec la victoire 5-4 avec moins d’une seconde à faire en période de prolongation. Pour Québec, le gardien substitut François Brassard avait la tâche de défendre la cage des siens. Les Diables Rouges ont rapidement pris les devants 2-0 avec McNamee et Duclair qui n’a pas terminé la rencontre blessé à un genou. Les Foreurs se sont alors mis en marche. En deuxième, Michael Beaudry a ouvert la marque et ensuite en troisième période, ils ont déjoué la gardien des Remparts trois fois pour prendre les devants. Dans une cause désespérée, Québec s’est ressaisi en inscrivants deux buts et réussir à amené la rencontre en prolongation. Anthony Mantha des Foreurs est venu clore le dossier pour son équipe. Pour les Remparts, il s’agissait d’une troisième défaite d’affilée, dont deux en temps régulier, eux qui ont dominé leurs opposants 46-34 au niveau 
des lancers.

Mince consolation pour la troupe de Patrick Roy alors que ces deux défaites ne sont que leur huitième et neuvième à la régulière en 44 matchs cette saison. Ils auront l’occasion de se reprendre contre les puissants Cataractes de Shawinigan ce vendredi et Drummondville samedi soir.