La troupe de Patrick Roy avait trois matchs à disputer cette semaine. Les diables rouges n’ont pas très bien paru lors de deux d’entre eux, en ne récoltant qu’une seule victoire.

Mathieu Turgeon

Le Rocket de l’Île-du- Prince-Édouard était de passage au Colisée mer­credi. Pour cette rencontre, c’est le gardien substitut Zachary Fortin qui avait la tâche de pro­téger le filet des Remparts. Il a été le seul à céder en première période alors que Josh Currie a inscrit son 22e de la saison. Mikhaïl Grigorenko a ramené les deux équipes à la case départ en début de deuxième avant de voir Louick Marcotte redonner les devants au Rocket. La troi­sième période a été celle avec le plus de buts. D’abord, Josh Currie a marqué son deuxième du match. Puis Jason Houde et Axel Rioux ont redonné espoir à Québec avec un but chacun. C’était alors 3-3. Cette nouvelle égalité n’a tenu qu’environ trois minutes puisque Victor Proven­cher a déjoué Zachary Fortin en milieu de troisième période pour le chasser du match. Erik Robichaud a inscrit le cin­quième filet contre François Brassard venu en relève. Pour Zachary Fortin, il s’agit de sa première défaite en six départs cette année.

Pour sa dernière partie locale avant un voyage de six matchs sur la route, les Remparts accueillaient les Huskies de Rouyn-Noranda vendredi. Tout a bien commencé pour Québec qui s’est inscrit au pointage avec un but en avantage numérique du capitaine Martin Lefebvre. Après que Gabriel Desjardins eut créé l’égalité en milieu de première, il a fallu attendre au début du troisième vingt pour voir un autre but et c’est ce même Desjardins qui inscri­vait alors son deuxième de la rencontre. Sven Andrighetto a déjoué François Brassard en avantage numérique et Maxime St-Cyr a marqué dans un filet désert pour donner la victoire à Rouyn-Noranda par la marque de 4 à 1.

Dimanche, Québec visitait le Drakkar à Baie-Comeau pour le début du séjour sur la route. Les Remparts ont brisé la glace avec moins de cinq minutes de jouées grâce à un but de Frédéric Bergeron. En deuxième période, les deux équipes se sont échan­gées un but. Raphaël Bussières a déjoué François Brassard et Mikhaïl Grigorenko a battu Phi­lippe Cadorette en avantage nu­mérique. Logan Shaw a marqué le but qui assurait la victoire à Québec 3 à 1. Dans la défaite, le Drakkar a lancé deux fois plus que les Remparts.