Les Redmen de McGill, la plus vieille équipe de hockey au monde a réussi à mettre la main sur le titre de champion canadien pour la première fois de leur histoire la fin de 
semaine dernière.

Leur gain de 4 à 3 en prolongation contre les Mustangs de Western était la huitième finale en treize ans qui se décidait en temps supplémentaire. C’est le joueur de dernière année et capitaine de la formation, Evan Vossen, qui a donné la victoire à son équipe grâce à un tir qui a battu le gardien adverse entre les jambières. Le but victorieux est semblable à celui qu’a marqué Patrick Kane des Blackhawks de Chicago pour remporter la Coupe Stanley en 2010.

L’année dernière, les Redmen avaient atteint la grande finale pour la toute première fois, mais avait dû s’avouer vaincu 4 à 0, contre l’équipe hôte, l’Université 
du Nouveau-Brunswick.

Cette année, il s’agissait de la 50e finale nationale de hockey universitaire. C’est donc exceptionnel qu’une équipe avec autant d’histoire mette la main sur cette 
finale légendaire.

Fait intéressant, Kim St-Pierre, la gardienne de but de l’équipe canadienne aux Jeux olympiques et ancienne membre des Martelet de McGill a été la seule joueuse de hockey de l’histoire du sport interuniversitaire canadien à inscrire une victoire avec une équipe masculine, les Redmen. St-Pierre est également la seule joueuse à avoir pris part à un entraînement du Canadien de Montréal. Elle prit la place de Carey Price qui était absent en raison 
d’un virus.