Cette fin de semaine, la Vieille Capitale vibrera aux sons et lumières du Red Bull Crashed Ice. Après avoir débuté à St-Paul au Minnesota, la compétition s’est déplacée à Valkenburg aux Pays-Bas, le 4 février et à Aare en Suède, le 18 février.

Le champion en titre Arttu Pihlainen a dominé le circuit l’an passé, mais en 2012 la compétition est beaucoup plus féroce. Après avoir mis la main sur le trophée lors de la première épreuve, le Canadien Kyle Croxall a de nouveau remporté la seconde étape. La troisième course a été remportée par un autre Canadien, Adam Horst. Ce dernier, qui était loin de faire partie des favoris, a créé toute une surprise et du même coup chamboulé le classement général. Cela fait en sorte que la finale du 17 mars à Québec sera haute en couleurs, car plusieurs patineurs peuvent encore espérer mettre la main sur le titre de champion du monde.

La piste sur laquelle les athlètes auront à s’affronter est la plus longue et la plus technique du circuit. Plusieurs pièges et obstacles ont été rajoutés pour rendre la tâche des patineurs 
plus difficiles.

En tout, c’est plus de 10 000 Canadiens qui se sont inscrits pour prendre part à l’une des séances de qualifications à travers le Canada. Finalement, se sont 100 hommes et 20 femmes qui auront la chance et le courage de dévaler la piste devant plus de 100 000 personnes.

Les spectateurs sont invités à se garder à l’affût des activités entourant l’événement via l’application « Red Bull Insider » pour iPod. Il s’agit d’un guide touristique de la Ville de Québec en plus d’un calendrier précis de la fin de semaine.

Impact Campus sera présent sur place et vous fera un compte-rendu complet de l’événement lors de la prochaine parution.