Samedi dernier à Montréal, le Rouge et Or a affronté pour une deuxième et dernière fois cette saison les Carabins. Laval, ayant enlevé les honneurs 12 à 9 lors du premier match de la saison sur le tout dernier jeu de la rencontre, souhaitait porter sa fiche à 6-0. Les Carabins ont toutefois vengé leur précédent revers pour infliger une première défaite au Rouge et Or cette année par la marque de 22 à 16.

L’Université de Montréal a débuté le match en force, se forgeant une avance de 8 à 0 après un quart à la suite d’un touché de Sean Thomas-Erlington sur une course de 42 verges. Après un autre placement pour creuser l’écart à 11-0, Hugo Richard y est allé d’une passe de touché de 28 verges en direction d’Anthony Dufour pour porter la marque à 11-7.

Cependant, avant la fin de la demie, le quart-arrière Gabriel Cousineau a marqué un majeur sur une course d’une verge pour porter le pointage à 18-7. Dominic Lévesque a toutefois réussi un placement de 40 verges sur le dernier jeu pour faire 18-10 à la mi-temps.

La deuxième demie a offert du jeu plus défensif alors que seulement 10 points ont été inscrits, dont un placement pour chaque formation. Hugo Richard a tenté de faire gagner son équipe sur le dernier jeu du match lors d’un troisième essai et 10 verges à franchir, mais la défensive des Carabins a tenu le coup. Richard a complété le match avec 25 passes complétées sur 42 tentatives avec une passe de touché et une interception.

Des erreurs coûteuses

Après la rencontre, l’entraîneur-chef du Rouge et Or n’a pas passé par quatre chemins pour décrire ce qui a cloché du côté de sa formation.  « On a manqué de finition sur nos séquences offensives. C’est un peu l’histoire quand on joue contre Montréal. Ce sont deux bonnes unités défensives qui se rencontrent. Ça rend les choses très difficiles dans les zones payantes », a-t-il déclaré au RDS.ca.

« Notre premier quart n’était pas à l’image de notre équipe, a renchérit le pilote de l’Université Laval. On a eu de la difficulté autant à l’attaque qu’en défense. On a manqué beaucoup de jeux. On a échappé des sacs, des plaqués et des ballons offensivement. Ce sont des choses qui nous ont coûté cher en fin de compte », a-t-il conclu.

Notons que le porteur de ballon Christopher Amoah n’était pas en uniforme pour ce match, lui qui tente de se remettre de sa blessure à une jambe subie il y a deux semaines face aux Stingers de l’Université Concordia.

Le prochain match du Rouge et Or aura lieu dimanche prochain le 25 octobre dès 13h face au Vert et Or de l’Université de Sherbrooke au Stade TELUS-UL.