Qui succèdera à Charles Philibert-Thiboutot en tant qu’athlète par excellence du Rouge et Or? Même si la réponse à cette question ne sera connue que le 14 avril à l’occasion du Gala Rouge et Or, un indice considérable a été fourni mercredi par la nomination des 12 finalistes.

Les athlètes aspirant au trône occupé les deux dernières années par l’espoir olympique canadien en athlétisme sont répartis en quatre catégories : l’étudiant-athlète par excellence en sport collectif et en sport individuel, chez les gars et chez les filles.

En sport collectif, Charles Arsenault (soccer), Mathieu Betts (football) et Vicente Ignacio Parraguirre Villalobos (volleyball), ainsi que Raphaëlle Côté (basketball), Camille Provençal-Aubé (rugby) et Mélissa Roy (soccer) sont en nomination.

En sport individuel, Pascal-Hugo Caron-Cantin (natation), Maxime Marin (badminton) et Antoine Thibeault (athlétisme et cross-country), de même que Geneviève Cantin (natation), Anne-Marie Gauthier (athlétisme) et Stéphanie Pakenham (badminton) sont les finalistes.

 

Charles ArsenaultPhoto : Danika Valade

Charles Arsenault
Photo : Danika Valade

Geneviève Cantin Photo : Simon Dufresne

Geneviève Cantin
Photo : Simon Dufresne

Mathieu BettsPhoto : Simon Dufresne

Mathieu Betts
Photo : Simon Dufresne

Raphaëlle CôtéPhoto : Jérémie Salmon-Martel

Raphaëlle Côté
Photo : Jérémie Salmon-Martel

Pascal-hugo Simon Dufresne

Pascal-Hugo Caron-Cantin
Simon Dufresne

Honneur apprécié

Au sujet de ce que représente une telle nomination pour eux, les athlètes interrogés par Impact Campus ont été unanimes.

« Juste d’être nominée, c’est vraiment une grande chance, assure Camille Provençal-Aubé qui se retrouve dans cette situation pour une deuxième année de suite. Chaque fois, quand j’apprends le [parcours] des autres athlètes qui sont nominées avec moi, je trouve ça vraiment incroyable. »

S’étant taillé une place sur l’équipe d’étoiles autant au niveau québécois que canadien lors de la dernière saison, elle sera en compétition avec Raphaëlle Côté et Mélissa Roy, membres de la première équipe d’étoiles au Québec dans leur sport respectif.

« Ce sont vraiment de très bonnes athlètes qui sont avec moi. Ça va être la meilleure qui va gagner », ajoute Provençal-Aubé pour qui, étant donné que d’autres membres d’équipes féminines du Rouge et Or auraient pu être sélectionnées, la nomination représente un honneur.

Vicente Ignacio Parraguirre Villalobos abonde dans le même sens. Celui qui a aidé l’équipe de volleyball à remporter un 11e Championnat provincial consécutif cette saison voit la lutte très serrée. Si Charles Arsenault s’est fait une place sur la deuxième équipe d’étoiles canadienne au soccer extérieur, Mathieu Betts a établi un nouveau record canadien pour le nombre de sacs du quart réussi par une recrue avec 12.

« Le Rouge et Or, comme programme, est vraiment reconnu au Québec et au Canada. Donc, être parmi les meilleurs, c’est sûr que c’est un honneur, a laissé savoir le Chilien. Il y a de bons athlètes dans la catégorie. Je connais les deux autres. J’ai vu leurs performances pendant l’année. Je pense que tout le monde a sa chance. »

« Un beau bonbon »

Par leurs performances individuelles, d’autres athlètes sont également parvenus à s’illustrer en athlétisme, au badminton et en natation durant la dernière année.

Malgré une récolte de six médailles d’or sur six épreuves lors du Championnat provincial universitaire de natation et une première présence sur le podium à un Championnat canadien universitaire, Pascal-Hugo Caron-Cantin a qualifié sa nomination de « belle surprise ».

« Je ne m’y attendais pas nécessairement. On ne le fait pas pour ça. Un honneur individuel, ce n’est rien comparativement aux honneurs collectifs qu’on a pu avoir cette année. C’est un beau bonbon », a-t-il précisé.

Il reconnaît malgré tout avoir atteint l’ensemble des objectifs qu’il s’était fixés en début de saison sur le plan individuel. « Je n’aurais pas pu demander une meilleure saison que ça autant au point de vue provincial que canadien. »

Il aura pour concurrents Maxime Marin, champion du Réseau du sport étudiant du Québec en double masculin et en double mixte, et Antoine Thibeault, deux fois médaillé d’or au Championnat canadien universitaire en athlétisme.

Chez les filles, Geneviève Cantin, qui a mis fin à son parcours universitaire avec une récolte de cinq médailles au Championnat universitaire canadien, de même qu’Anne-Marie Gauthier, qui a établi un record de programme sur la distance du 1500 mètres, et Stéphanie Pakenham, athlète féminine de l’année en badminton au Québec, sont en lice.

Ce qu’ils ont dit …

Félix-Antoine Lapointe, l’entraîneur-chef de l’équipe de cross-country, au sujet de la présence de la formation masculine parmi les finalistes

« C’est toujours très apprécié parce qu’on sait que le Rouge et Or est un programme qui a beaucoup de succès. Il y a plusieurs très bonnes équipes au sein du programme et de voir que l’on est retenus dans les trois nommés, c’est toujours flatteur. »

VichoPhoto : Alice Chiche

Vicho
Photo : Alice Chiche

Vicente Ignacio Parraguirre Villalobos au sujet de sa présence en tant que seul athlète international finaliste au prix d’étudiant-athlète

« Bien sûr que c’est spécial. Quand on vient du Chili jusqu’ici pour être parmi les meilleurs du Québec, c’est sûr que c’est un honneur. Mais je le prends avec une responsabilité. Je suis un fier représentant de l’Amérique latine. »

Antoine Thibeault au sujet de sa performance au Championnat universitaire canadien, lui permettant d’être finaliste dans sa catégorie

« Ça a été une fin de semaine quasiment parfaite. J’ai fait des stratégies de courses incroyables et j’ai gagné deux médailles d’or, donc j’étais vraiment content. C’était vraiment au-dessus de mes attentes. »

Finalistes – Recrue par excellence de l’année
Elizabeth Asselin (golf)

En plus d’être nommée recrue par excellence de la dernière saison de golf du RSEQ, elle s’est fait une place dans l’équipe d’étoiles du circuit grâce à une quatrième place au classement.

Mathieu Betts (football)

Il s’est illustré en réussissant 12 sacs du quart, un record canadien pour une recrue. Ces performances lui ont valu une place sur la première équipe d’étoiles au pays.

Geneviève Gagné (athlétisme)

En athlétisme, elle s’est révélée comme la recrue par excellence au Québec. Elle a entre autres pris la huitième place dans la compétition nationale universitaire de pentathlon.

Philippe Giguère (badminton)

Fort d’une troisième place au Championnat canadien universitaire, il a lui aussi été élu recrue par excellence de l’année au Québec dans son sport.

Adam Lamhamedi (ski alpin)

En huit courses cette saison, il s’est fait une place sur le podium à six occasions. Il a ainsi pris la deuxième position au classement cumulatif du RSEQ.

Finalistes – Équipe de l’année
Badminton

Pour la toute première fois, une équipe de badminton a remporté les bannières du RSEQ chez les filles, les gars et en mixte au cours d’une seule et même saison.

Cross-country masculin

L’équipe masculine de cross-country a été sacrée championne du RSEQ pour une cinquième année de suite et a également pris la troisième place au Championnat universitaire canadien.

Soccer féminin

L’équipe féminine de soccer a remporté le Championnat provincial autant à l’extérieur qu’à l’intérieur cette année.

Finalistes – Prix Jean-Marie de Koninck (Mérite académique)

Mila Arnautovitch (natation/médecine)

Gabrielle Lapointe (soccer/médecine)

Xavier Théroux (natation/médecine)