L’unité défensive du Rouge et Or a amorcé le travail de démolition dès le premier quart. Elle a réalisé trois interceptions, dont deux de Frédérick Plesius. Le secondeur a ramené la première interception sur 58 verges pour le premier touché du match. Inspirée par l’unité défensive, l’attaque du Rouge et Or s’est ensuite mise en marche, marquant 23 points au deuxième quart. Laval menait 39-7 à la demie.

À son deuxième départ en autant de matches, Tristan Grenon a offert une performance de 24 passes complétées en 36 tentatives pour 272 verges et trois passes de touché.  Le quart-arrière du Rouge et Or s’est montré très critique sur sa performance, avouant avoir manqué de concentration en deuxième demie. «La défensive de Concordia était assez imprévisible et j’avais de la difficulté à lire leur jeu à certains moments», a-t-il admis après la rencontre.

En l’absence du porteur de ballon vedette Sébastien Lévesque, qui s’est blessé en exerçant son emploi de portier, Pascal Lochard a été le plus utilisé à cette position. Le principal intéressé a récolté 82 verges de gains et a marqué un touché. Malgré l’importance de son rôle dimanche, Lochard a tenu à pratiquer son propre style de jeu. «Je ne voulais pas essayer des choses que je ne sais pas faire. J’ai utilisé la trajectoire nord-sud et j’ai fait ce que je sais faire de mieux», a-t-il avoué après le match.  «Je suis un joueur aussi explosif que Seb qui peut prendre l’extérieur et courir sur 70 verges», a-t-il ajouté.

L’entraîneur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin, était satisfait de l’effort déployé par sa troupe. «On voulait sortir fort et c’est ce qu’on a fait», a-t-il déclaré après le match. Lui qui avait critiqué le manque d’énergie démontré par ses joueurs la semaine dernière face à Sherbrooke a tenu un discours différent dimanche. «J’ai aimé leur attitude aujourd’hui. Ils étaient agressifs et affamés. Ce n’est pas encore parfait, mais on est sur la bonne voie», a-t-il déclaré.

Le Rouge et Or a démontré quelques moments de faiblesse en fin de première demie. Tristan Grenon a échappé le ballon au profit des Stingers, plaçant Concordia profondément dans le territoire des Lavallois. Raul Thompson a ensuite marqué le seul touché de Concordia dans ce match sur une course d’une verge. Cette mauvaise séquence a semblé déteindre sur la seconde demie, le Rouge et Or ne marquant que sept points. Après la rencontre, Pascal Lochard a admis que l’unité offensive a manqué de finition en deuxième demie. «Nous n’avons pas terminé nos séquences. Il aurait fallu mieux se positionner sur le terrain», a-t-il analysé.

 
Les prochains adversaires du Rouge et Or, les Carabins de Montréal, ont quant à eux subi une première défaite cette saison face aux Gaiters de Bishop’s au compte de 39-21. Cette défaite des Carabins n’aura cependant aucun impact sur la préparation de l’équipe lavalloise cette semaine. «Ça ne change absolument rien pour nous. Nous devons nous rendre là-bas et présenter notre meilleur football», a admis Glen Constantin. Même son de cloche du côté de Pascal Lochard. Le porteur de ballon du Rouge et Or a joué trois ans pour les Spartiates du Vieux-Montréal et connaît bien ce qui attend son équipe samedi prochain. «La foule sera bruyante et ne nous encouragera pas. Ça reste un match comme les autres, mais il faudra être encore plus concentrés», a-t-il raconté. L’affrontement a lieu samedi le 9 octobre prochain au CEPSUM de l’Université de Montréal.