Les Carabins qui voulaient venger leur défaire de 24-14 en début de saison, l’ont emporté grâce à une excellente défensive, plusieurs bonnes séquences à l’attaque et un touché en toute fin de match qui ne laissait pas la chance de répliquer au Rouge et Or.

Le premier quart fut à l’avantage des locaux qui y sont allés très rapidement d’une interception contre le quart Bruno Prud’homme. Ce revirement a été bon pour trois points puisqu’après de solides courses du porteur de ballon Rotrand Sené et du quart-arrière Alexandre Nadeau-Piuze, le botteur des Carabins a réussi une tentative de placement pour donner les devants à son équipe. L’Unité défensive du Rouge et Or, alors là quasi imbattable cette saison, n’a tout simplement pas été capable de faire le travail et le premier quart fut dominé par Sené et Nadeau-Piuze qui semblaient pouvoir courir comme bon leur semblait.

Heureusement pour l’équipe de Québec, l’attaque s’est réveillée au deuxième quart avec plusieurs bonnes passes dont une de trente-neuf verges à Julian Feoli Gudino et une de vingt-neuf verges bonnes pour un touché à Seydou Junior Haïdara. Avant la fin de la demie, le botteur du Rouge et Or, Boris Bédé, a ajouté deux simples pour accentuer l’avance et faire 9 à 3 pour Laval.

Durant la mi-temps, l’entraîneur-chef de Montréal Danny Maciocia a déclaré : «En deuxième demie, on doit s’imposer physiquement pour l’emporter.» Le message ne pouvait pas être plus clair pour les Montréalais qui se sont amenés au 3e quart en lion en y allant tout d’abord d’un autre sac du quart contre Bruno Prud’homme. Après avoir pris possession du ballon, le quart-arrière Nadeau-Piuze a effectué une passe latérale au receveur de passe Philip Enchil qui à lui-même lancé une passe de cinquante-deux verges à Françis Leclerc pour avancer les chaîneurs tout prêts de la zone des buts. Pierre-Paul Gélinas a réussi son placement pour ramener le pointage à 9-6 en faveur du Rouge et Or à la fin du troisième quart. 

Le dernier quart fut à sens unique. La défense de Montréal, menée par Jonathan Pierre-Étienne qui a terminé la rencontre avec quatre sacs du quart et demi, n’a rien donné du tout et l’attaque lavalloise

Une première en deux ans

La défaite du Rouge et Or est la première en saison régulière depuis le 4 octobre 2009, défaite qui était aussi arrivée contre les Carabins de Montréal. Sans le dire, les joueurs semblaient très déçus après la rencontre : « Comme équipe, c’était un examen pour nous et on l’a raté. On va retourner travailler fort, nous ce qu’on vise c’est la Coupe Vanier et on a encore du chemin à faire avant de se rendre la.» a déclaré le receveur Julian Feoli-Gudino.

Le Rouge et Or pourra se reprendre le dimanche 16 octobre devant ses partisans en accueillant les Gaitors de Bishop.

Crédit photo : David Rémillard