1. Saint-John (58-7-1-2) vs 16. Cap-Breton (18-45-1-4)

Il n’y a aucune raison pour que les hommes de Gérard Gallant ne passent pas au second tour. Ils ont égalé un record vieux de 32 ans en enregistrant une saison de 119 points. Ils sont donc à égalité avec les Draveurs de Trois-Rivières de 1978-79 et les Éperviers de Sorel de 1973-74. De plus, les Sea Dogs ont remporté les deux premiers matchs de la série 7 à 1 et 10 à 0. Cap-Breton ne sera jamais en mesure de contenir le trio formé de Jonathan Huberdeau (3-5-8), Zach Phillips (5-4-9) et Stanislav Galiev (3-2-5). Une série inégale: Sea Dogs en quatre.

2. Montréal (46-12-5-5) vs 15. Halifax (20-43-2-3)

La troupe de Pascal Vincent est la deuxième équipe à dépasser le cap des 100 points cette saison (102), et ils démontreront pourquoi ils ont terminé deuxième au classement général. Gagnant les deux premiers matchs de la série 5 à 3 et 6 à 0, Louis Leblanc et sa bande sont en parfait contrôle de la situation. Pas de changement à l’horaire: Junior en quatre.

3. Québec (48-16-1-3) vs 14. Val D’Or (25-34-5-4)

Dernière équipe à franchir le cap des 100 points cette saison (100), les protégés de Patrick Roy n’auront aucune difficulté à se rendre en deuxième ronde. Avec les Jonathan Audy-Marchessault (4-3-7), Frédéric Roy (3-1-4) et Alexandre Grenier (1-4-5), les Remparts ont défait les Foreurs lors des deux premiers duels. Cependant, le silence de Patrick Roy sur la performance de Louis Domingue samedi dernier en disait long sur les prouesses erratiques de son gardien. Il n’y a toutefois pas de quoi s’inquiéter… pour l’instant. Remparts en cinq.

4. Drummondville (45-15-5-3) vs 13. Chicoutimi (27-29-5-3)

Le futur choix de première ronde Sean Couturier et ses acolytes ne devraient pas avoir trop de difficultés à se défaire des Saguenéens de Chicoutimi. Guy Carbonneau mise sur une équipe très jeune cette année, il lui sera difficile de rivaliser contre les Voltigeurs, même si ses joueurs ont remporté deux matchs contre l’équipe de Mario Duhamel cette saison. N’empêche qu’il devrait leur soutirer un match d’ici la fin de la série, même si ceux-ci ont perdu les deux premiers 6-1 et 4-3. Les Voltigeurs en cinq.

5. Gatineau (43-17-3-5) vs 12. Rimouski (31-33-1-3)

Le meilleur pointeur de la saison, Phillip-Michael Devos, et ses coéquipiers des Olympiques de Gatineau l’ont échappé belle samedi alors qu’ils ont vaincu l’Océanic 3-2 en prolongation. Même si les Olympiques ont tout raflé cette saison contre l’Océanic (quatre victoires en autant de rencontres), Rimouski pourrait leur donner du fil à retordre dans cette série qui en sera une de victoires à domicile: Gatineau en six.

6. Bathurst (44-21-2-1) vs 11. Victoriaville (35-29-1-3)

Cette série sera la seule surprise de cette première ronde. Les Tigres ont déjà surpris deux fois le Titan à la maison, empochant des victoires de 5-1 et 7-4. Yannick Jean a vu ses vétérans lever le jeu d’un cran, dont Philippe Maillet (2-4-6), Phillip Danault (1-3-4) et Yanni Gourde (2-2-4). Ils reviendront devant leurs partisans vendredi prochain, et si le Titan ne remporte pas une victoire, la sortie risque d’être rapide: Victoriaville en cinq.

7. Shawinigan (42-23-2-1) vs 10. Île-du-Prince-Édouard (33-26-3-6)

La série étant égale 1-1, celle-ci pourrait être longue, car les deux équipes se ressemblent. Shawinigan a par contre eu le dessus au calendrier régulier (deux victoires en trois parties). Cependant, le Rocket a disposé des Cataractes sur leur patinoire, ce qui leur donne un avantage, retournant à la maison pour les deux prochaines parties. En fin de compte, Shawinigan sortira vainqueur de ce duel en six parties.

8. Lewiston (40-24-1-3) vs Moncton (33-25-3-7)

Les deux équipes se retrouvent à égalité dans cette série, à une victoire de chaque côté. Cette série sera difficile à départager, car les deux formations sont semblables. Leurs meilleurs pointeurs ont seulement deux points de différence (Allain Saulnier a 85 points tandis qu’Étienne Brodeur en a 83). Par contre, les jumeaux Saulnier sont extrêmement dangereux, surtout que dans les deux matchs où ces formations se sont affrontées, celles-ci ont cumulé 10 points (4 buts et une passe pour Allain et cinq passes pour Alex). Moncton devrait avoir le dessus en sept matches.