Huit équipes étaient toujours en vie dans les séries de la LHJMQ il y a environ dix jours. Après une deuxième ronde expéditive, il n’y a plus que quatre équipes qui vont se disputer les deux places disponibles pour la grande finale de la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec et le trophée du Président. Comme lors des autres rondes, Impact Campus y est allé de ses prédictions.

Mathieu Turgeon

Mooseheads d’Halifax ( 58-6-4 ) contre Huskies de Rouyn-Noranda ( 40-24-4 ). Choix d’Impact Campus : Mooseheads d’Halifax

Ils sont simplement trop forts! Considéré comme la meilleure équipe au Canada, Halifax n’a pas encore perdu une seule rencontre lors des deux premières rondes. Avec un marqueur de 19 points en Stefan Fournier et trois de 16 points en Drouin, MacKinnon et Frk, les Mooseheads devraient pouvoir passer en finale sans trop de difficulté. De plus, le gardien Zachary Fucale n’accorde en moyenne qu’un seul but par match. Les Huskies, qui ont éliminé les Remparts en cinq rencontres, pourraient créer une surprise en infligeant une première défaite aux Mooseheads, notamment avec des joueurs comme Sven Andrighetto qui domine le classement des pointeurs en séries avec 22 points, et Nikita Kucherov qui a récolté six points lors du cinquième match de la deuxième ronde. Halifax devrait l’emporter en quatre ou cinq parties.

Drakkar de Baie-Comeau ( 44-19-5 ) contre Armada de Blainville-Boisbriand ( 41-19-8 ). Choix d’Impact Campus : Armada de Blainville-Boisbriand

Cette série devrait être très égale. À la fin de la saison régulière, seulement trois points séparaient les deux équipes qui ont terminé en première position dans leur division respective. Avec trois joueurs dans les dix meilleurs pointeurs en éliminatoires 2013 en Christopher Clapperton ( 17 pts ), Marc-Olivier Roy ( 16 pts ) et Tommy Giroux ( 15 pts ), l’Armada a toutes les ressources offensives pour passer en finale. Ils devront toutefois se méfier de Petr Straka et Valentin Zykov qui nous ont habitué à de bonnes performances. L’expérience de l’entraîneur-chef du Drakkar Éric Veilleux sera très importante, lui qui a mené les Cataractes de Shawinigan à la victoire lors de la dernière Coupe Mémorial. Blainville-Boisbriand devrait l’emporter en six ou sept matchs.