Photo : Julie Loiselle

L’enfant chéri des amateurs de combats québécois, Georges St-Pierre, faisait son grand retour après 19 mois d’absence, au Centre Bell, devant plus de 17 000 personnes. Encore une fois, le champion du monde des poids mi-moyens a maîtrisé son adversaire pour assurer la défense de son titre.

Raphaël Bergeron-Gosselin

«J’ai absolu­ment tout laissé dans l’octogone. Je ne voulais en aucun cas abandonner malgré la douleur devant mes parti­sans qui m’ont fourni l’énergie nécessaire pour revenir à ce niveau de forme physique», a confié GSP après sa victoire dif­ficilement acquise.

Dès son entrée dans l’octo­gone, c’est un combattant en plein contrôle de ses fonctions que la foule pouvait observer. «Je voulais profiter de chaque se­conde avant le début du combat pour me familiariser avec l’at­mosphère de l’octogone. La chaleur des lumières, le feeling du plancher, les cris de la foule. J’avais oublié à quel point tous ces facteurs changent l’attitude d’un combattant», a-t-il ajouté.

GSP a su faire ce qu’il sait si bien faire, soit contrôler le début du combat. Après les dix pre­mières minutes, on pouvait aper­cevoir un Carlos Condit humecté de sang, tandis que Georges n’ar­borait aucune séquelle.

C’est au troisième round que les doutes ont commencé à s’ins­taller dans l’esprit des milliers d’adeptes. Un coup de pied direc­tement sur la tempe droite de Georges St-Pierre l’a envoyé au tapis, suivi d’une ruée de coups au visage. «Carlos m’a atteint à l’oeil avec un coup de poing qui m’a fait perdre la vue. Je bloquais bien ses coups de pied depuis le début du combat, mais celui-là, je ne l’ai tout simplement pas vu venir», a-t-il expliqué.

Le reste du combat fut l’affaire du champion en titre qui a pour­suivi sur son plan de match et contrôlé son adversaire au sol, jusqu’à ce que l’arbitre lève son bras pour confirmer la victoire.

Tout de même quelques ratés

Malgré la victoire du favori de la foule, le Président du UFC, Dana White, était conscient des ratés qu’a connus la 154e édi­tion de ses galas de combat. En carte préliminaire, le Québécois Patrick Côté a remporté son af­frontement par disqualification de son adversaire. Une ruée de coups illégaux portés à l’arrière de sa tête a fait grimacer le Président, lorsqu’interrogé par rapport au combat. «C’est com­plètement horrible. L’arbitre a fait un travail horrible, ce qui a donné un spectacle horrible», a honnêtement avoué le patron du UFC.

Quelques combats ont semblé déplaire à la foule durant la soirée et White ne cachait à per­sonne que les deux derniers com­bats ont complètement sauvé le gala. «Le KO de la soirée en 46 secondes de Johny Hendricks et le combat de gladiateur de GSP et Condit ont définitivement sauvé la soirée», s’est confessé White.

Quant à la vente de billets, Dana White se disait beaucoup plus enthousiaste. Malgré en­viron 4000 sièges vides, c’était mission accomplie. «Ce soir, on a fait 3,2 millions de dollars en profits. Je n’ai donc aucune raison de m’inquiéter», a admis le Président.

Who’s next ?

Comme à l’habitude, la seule chose à laquelle tout le monde pense à la suite d’un combat de George St-Pierre est qui sera son prochain adversaire? Serait-ce Anderson Silva qui était présent pour regarder le duel, Johny Hendricks qui avec son KO expéditif n’a plus rien à prouver ou n’importe quel autre combattant qui saura prouver sa place dans l’octo­gone? Rien n’est assuré selon le principal intéressé. « Ce soir j’ai encaissé beaucoup de coups à la tête. Parler d’argent et de contrat n’est donc pas ma prio­rité», a avoué St-Pierre. Pour ce qui est d’un éventuel combat contre Anderson Silva qui est présentement beaucoup plus lourd que lui, St-Pierre était clair. «Dans la catégorie des 170 livres, je peux affronter n’importe qui. Personnelle­ment, j’ai de la difficulté à jouer avec mon poids. Il devra donc s’adapter à moi s’il veut m’af­fronter.» Les amateurs québé­cois de UFC pourront de nou­veau admirer un gala de UFC le 16 mars prochain, à Montréal. Tom Wright, le directeur des opérations du UFC au Canada a affirmé qu’un combat à Québec devrait être annoncé sous peu.