Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 699

Ayant commencé la saison 2017 en force avec des victoires écrasantes à ses deux premiers matchs, le Rouge et Or a ralenti depuis. Après une défaite contre les Carabins de l’Université de Montréal il y a plus de deux semaines, les hommes de Glen Constantin ont renoué avec leurs partisans dimanche dernier. Toutefois, malgré un gain de 12-8 face aux Stingers de Concordia, ils ont offert une performance en deçà des attentes.

Grâce à sa victoire, le Rouge et Or s’est assuré de conserver le deuxième rang au classement du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Avec une fiche de trois victoires et une défaite en quatre parties disputées, les Lavallois entrent dans la seconde partie de leur saison non pas sans avoir de points sur lesquels travailler.

Même s’ils ont pris une avance de 9-0 au premier quart, les Stingers ne leur ont pas laissé la tâche facile, eux qui ont passé plus de 20 minutes en possession du ballon pendant la première demie. À la toute fin du quatrième quart, le Rouge et Or a bien failli se faire jouer un vilain tour. Les Stingers, qui perdaient alors par cinq points, menaçaient à la ligne de 10 de leurs adversaires.

 « Si je me fie à notre semaine d’entraînement, le match ressemblait un peu à ça, analyse l’entraineur-chef après la rencontre. Vendredi, ce n’était pas une bonne pratique et ça s’est reflété. Il faut aussi donner le crédit à Concordia qui a joué fort en défensive et qui a dominé notre ligne à l’attaque. Nous n’avons pas réussi à établir un rythme offensivement. Personne n’est venu jouer le match avec une mauvaise intention, mais la réalité est qu’il faut jouer du football équilibré, ce que nous n’avons pas fait. »

Plusieurs éléments à améliorer

S’il désire répéter son exploit de 2016, le Rouge et Or devra travailler sur certains points afin de terminer la saison et entrer dans les éliminatoires en confiance. Alors que les joueurs défensifs ont bien fait dans le match de dimanche, n’accordant aucun touché, leurs coéquipiers à l’attaque n’ont pu en dire autant, eux qui se sont laissés dominer par l’adversaire.

« On a un peu de difficulté autant par la passe qu’au sol, ce qui n’est pas notre style. On a manqué d’intensité et de concentration tout au long du match, » constate le quart-arrière lavallois, Hugo Richard.

Quant à lui, le coordonnateur offensif, Justin Éthier, note les imperfections du jeu d’équipe que les joueurs devront corriger dans les jours et semaines à suivre.

« On a de lents débuts et c’est tout le temps un individu qui cause une erreur, souligne-t-il. Il faut être capable de jouer les douze en même temps. Ce n’est pas le même joueur qui fait l’erreur sur chaque jeu, mais c’est tout le temps un des douze qui en fait une majeure qui nous fait mal. C’est une situation qu’on travaille depuis le jour 1 du camp donc ce n’est pas acceptable. Il faut travailler là-dessus même si ça veut dire avoir moins de jeux. Clairement, en ce moment, la moindre chose semble ébranler le groupe. »

Prochain match dimanche

Les Redmen de l’Université McGill débarqueront au Stade Telus-UL ce dimanche. Le dernier duel entre les deux équipes remonte au 1er septembre et avait été complètement dominé par le Rouge et Or, qui l’avait emporté par un pointage de 50-14.

La troupe de Glen Constantin s’entraînera toute la semaine en vue de ce prochain affrontement.

« Notre dernier match de football était il y a 14 jours. Après la défaite, il faut avoir le désir de se reprendre et de se faire pardonner, mais ce n’est pas ça qui est arrivé. Il faut arrêter de se donner des excuses et jouer, car il n’y aura rien de donné », lance l’entraineur, dans son point de presse d’après-match.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 660