Les Diables rouges détenaient une avance de sept points avant le match de vendredi. On pouvait qualifier cette fin de semaine de «fin de semaine à huit points», car advenant le fait que Lewiston ait remporté les deux parties, les hommes de Jean-François Houle se seraient approchés à seulement trois petits points des Remparts.

Mais ce n’est pas ce qui est arrivé vendredi, Québec ayant dominé les MAINEiacs 7-1 sur leur propre patinoire, soit le Androscoggin Bank Colisée.  Par le fait même, les visiteurs ont freiné à huit le nombre de victoires locales des MAINEiacs, qui présentent une fiche de 21-8 à la maison.

Le carnage a commencé par quatre buts sans réplique à commencer avec le 33e but de la saison de Jonathan Audy Marchessault.  Par la suite, Vincent Montreuil (5e), Frédérick Roy (19e) en avantage numérique et Alexandre Grenier (7e) ont tour à tour déjoué Nicolas Champion.  Il a fallu attendre le début de la troisième période pour voir les locaux s’inscrire au pointage. Le meilleur franc-tireur du circuit Courteau, Étienne Brodeur, a porté la marque à 4-1 en désavantage numérique, avec son 43e de la campagne. Mais les réjouissances ont été de courte durée, les Remparts marquant trois buts en l’espace de huit minutes et vingt-quatre secondes. Ryan Bourque (25e), Joël Champagne (22e), qui a terminé sa soirée avec un but et trois passes, et Mikaël Tam ont complété le festival offensif. Louis Domingue a été solide devant la cage des visiteurs, bloquant 26 rondelles. Mention honorable à Mirko Hoefflin, qui a réussi trois passes dans la rencontre.

Le lendemain, les protégés de Patrick Roy ont commencé le match en lion, prenant les devants 3-0 avec le 14e du capitaine Mikaël Tam, le 16e de Vincent Barnard et le 23e de Champagne, tous avec l’avantage d’un homme.  Lewiston a par la suite tenté de réduire l’écart à 3-2, mais il était trop tard: Mikaël Tam a complété dans un filet désert. Les Remparts ont bombardé le filet d’Andrei Makarov de 41 lancers. Louis Domingue a quant à lui arrêté 33 des 35 tirs dirigés contre lui.

Avec cette première place dans la division Telu-Est, les Remparts sont assurés de terminer au troisième rang du classement des séries et ils se rapprochent dangereusement du Junior de Montréal, qui occupe le deuxième rang avec seulement un point d'avance sur ceux-ci. Parlant du Junior, ils recevront les Remparts à Verdun vendredi.