Les équipes de golf masculines et féminines étaient en mesure de mettre la main sur le titre provincial mardi dernier. Les hommes ont concrétisé leur avance sur les Carabins, tandis que les femmes n’ont pas su suivre la cadence dictée par ces mêmes Montréalaises.

Raphaël Bergeron-Gosselin

Les deux premières manches du championnat québécois avaient permis à l’équipe masculine dirigée par Frédéric Théberge de se forger une solide avance sur leurs rivaux. Les Carabins qui étaient  les plus proches poursuivants des Lavallois accusaient un retard de 45 coups avant la manche finale disputée à Trois-Rivières.

Sans vraiment menacer le Rouge et Or, les Carabins ont offert une bonne opposition aux champions des dix dernières saisons. Ils ont même réussi à terminer la seconde ronde avec un meilleur pointage que les Lavallois, soit une carte cumulative de 288.

Finalement, les hommes ont offert leur meilleur golf de la compétition lors de la ronde ultime. Leurs pointages de 281, soit 16 coups devant leurs adversaires leur a permis de mettre la main sur le titre de champion québécois.

L’entraîneur était clairement satisfait de la réaction de ses joueurs. La remontée que ses joueurs ont effectuée en ronde finale ne peut être que rassurante en vue du championnat canadien. «On aurait pu terminer deuxième aujourd’hui et quand même remporter le titre provincial, mais c’était une question d’honneur», a expliqué Théberge.

Au total, le Rouge et Or a terminé 44 coups devant les Montréalais.

Les femmes coulent sous la pression

En marge de la manche finale, les femmes avaient une plus grande tâche que les hommes si elles voulaient remporter le huitième titre provincial de leur histoire. Malheureusement, la pression a semblé être difficile à gérer pour les Lavalloises, tandis que les Carabins offraient une excellente performance. Les deux formations étaient à égalité, mais les femmes ont terminé à 42 coups derrière les Montréalaises.

Quelques athlètes ont tout de même réussi à se démarquer sur le plan individuel. Alexandra Pelletier, Virginie Bouliane et Véronique Lorquet ont respectivement terminé en quatrième, cinquième et sixième position.

La saison sur le circuit provincial est donc terminée, mais les équipes du Rouge et Or poursuivent leur compétition sur le circuit américain, dès cette fin de semaine.