Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690

L’équipe masculine du Rouge et Or est revenue de l’arrière pour faire match nul 2 à 2 face à l’équipe des moins de 18 ans de l’Académie de l’Impact de Montréal dans un match hors-concours présenté dimanche au Stade TELUS-Université Laval.

Alors qu’on semblait se diriger à la mi-temps avec une égalité de 0-0, l’Académie a pris les devants à la 37e minute. Protais Mutambala a récupéré un ballon perdu par un défenseur lavallois, avant de le centrer pour Gabriel Balbinotti qui n’a eu qu’à rediriger le ballon au fond du filet pour donner l’avance aux visiteurs.

Vingt minutes plus tard, l’Académie a doublé son avance. Après un coup franc lavallois près de la surface de réparation montréalaise, Vincent Lamy s’est retrouvé seul dans le territoire adverse devant le gardien du Rouge et Or, Nizar Houhou, qui n’y pouvait rien.

Deux cadeaux, selon l’entraîneur-chef Samir Ghrib. «  J’ai dit aux gars « Noël, c’est passé », a-t-il lancé en marge de la rencontre. On a été un peu trop généreux, et on apprend de nos erreurs, ce sont des erreurs qu’on ne doit pas faire. »

Revenir dans le match

Un message qui a semblé redonner des ailes aux Lavallois. Tirant de l’arrière 2-0 à l’heure de jeu, le Rouge et Or est revenu de l’arrière en marquant deux buts dans les 20 dernières minutes.

À la 72e minute, Bastien Aussems a récupéré un retour de lancer pour couper l’avance montréalaise de moitié. Puis, dans le temps additionnel de la deuxième demie, alors que le Rouge et Or menaçait en zone adverse depuis quelques minutes, Mathias Drygala a semé l’hystérie dans la foule en marquant le deuxième but des Lavallois. Le milieu de terrain français s’est retrouvé seul devant une cage béante lorsque le gardien montréalais, sonné quelques secondes plus tôt par un tir foudroyant à la tête, a échappé le ballon à ses pieds.

Un retour en force que l’entraîneur-chef attribue au fait que les joueurs ont joué, en fin de deuxième demie, avec ce qu’il appelle les trois C. « Le cerveau, le cœur et les couilles. Quand tu as de l’orgueil et de la fierté, tu vas chercher ce match-là, déclare-t-il. Je pense honnêtement que si on rajoutait un cinq minutes, on serait allé chercher un autre but. »

Avec ce match nul, le Rouge et Or devient le premier club à ne pas s’être avoué vaincu face à l’Académie  depuis le début de sa tournée universitaire. Les Stingers de Concordia et les Redmen de McGill ont goûté à la médecine des jeunes Montréalais.

Malgré tout, ce résultat ne comble pas pleinement Samir Ghrib. « Je suis satisfait du retour. Les gars ont comblé un retard de 2-0, mais dans le match, cela a été plus difficile. Je ne veux pas être fier d’eux pour 15 minutes, j’aimerais ça être fier d’eux pour 90 minutes, mais, dans l’ensemble, c’est un match nul mérité », soutient l’entraîneur.

Une partie physique

En plus d’être chaudement disputé au pointage, le match a été joué très physiquement de part et d’autre. Tout au long du match, de nombreuses fautes ont d’ailleurs été signalées par l’officiel qui a également décerné quelques cartons jaunes.

Quelques joueurs lavallois ont également eu besoin de l’aide des physiothérapeutes pour quitter le terrain. C’est le cas notamment de Jonathan Vallée et d’Émile Cardinal-Soucy. Dans leur cas, il ne faut toutefois pas s’inquiéter.

« On va espérer qu’on va les récupérer à temps [pour le prochain match]. Ç’a été un match assez physique. C’est sûr qu’ils viennent ici pour gagner et nous, on est chez nous, il faut que personne ne nous batte. Il y a de l’action, de l’intensité et ça fait partie du match », analyse Samir Ghrib.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651