Le scénario des deux premiers matchs de la saison 2013 s’est répété alors que le Rouge et Or a eu le meilleur sur les Axemen d’Acadia 26-14 samedi après-midi en Nouvelle-Écosse. L’organisation de Québec s’est de nouveau dite heureuse de la victoire, mais grandement insatisfaite du processus et de l’exécution. 

Pour la troisième fois en autant de rencontres, les entraîneurs du Rouge et Or y sont allés sensiblement du même discours d’insatisfaction de la performance globale de l’équipe. « On n’a pas eu une bonne exécution », a expliqué Glen Constantin après le match. « On a bien commencé, mais on n’a pas bien terminé. On n’a pas pris le rythme collectivement », a ajouté le coordonnateur à l’attaque Justin Éthier.

La partie avait bien débuté alors que Laval s’est inscrit au pointage en moins de quatre minutes de jeu. Tristan Grenon ( 10/17 pour 109 verges et 1 touché ) a rejoint Pascal Lochard sur cinq verges pour prendre l’avance 7-0.

L’action a quelque peu déboulé au deuxième quart. Le botteur du Rouge et Or Boris Bédé, qui a connu quelques difficultés avec ses bottés de dégagement, a réussi deux courts bottés de précision pour augmenter l’avance des siens à 13-0. La réplique des Axemen ne s’est pas trop fait attendre. Ceux-ci se sont inscrits au tableau d’affichage avant la fin de la demie quand le porteur de ballon Thomas Troop a inscrit son premier touché du match sur une course de 18 verges pour ramener le pointage à 13-7 après deux quarts.

Au retour de l’intermission, Bédé a ajouté un point sur un simple. Le quatrième quart a quant à lui été à l’image du deuxième. L’action est revenue avec un placement de Bédé en tout début d’engagement qui faisait 17-7 en faveur de la troupe de Glen Constantin. Nonchalant depuis le début du match, le quart-arrière partant Tristan Grenon n’a pas terminé la rencontre pour Laval. C’est le jeune Alex Skinner que Constantin et Justin Éthier ont choisi d’envoyer dans la mêlée. Le quart substitut a bien fait ( 6/7 pour 98 vgs et 1 touché ) alors qu’il a rejoint Félix Lechasseur dans la zone des buts. Pour Lechasseur, il s’agissait de son premier touché au niveau universitaire. Quelques minutes plus tard, Acadia s’est vu accorder un touché de sûreté pour augmenter l’écart à 26-7. Les locaux ont tenté une remontée avec le deuxième touché de Thomas Troop sur une course d’une verge pour ramener le pointage à 26-14, mais c’était trop peu trop tard pour l’équipe des Maritimes.

L’indiscipline a coûté cher 

L’unité défensive du Rouge et Or est tombée dans l’indiscipline contre les Axemen. Les joueurs ont collectivement récolté 136 verges de pénalité, ce qui égale le total des deux précédents matchs de la saison 2013 mis ensemble ( 135 ). « On s’est tiré dans le pied avec les punitions. On aurait pu mettre le match hors de portée beaucoup plus tôt », a commenté Glen Constantin. « On n’est pas content, les gars ont répliqué », a ajouté le coordonnateur défensif Marc Fortier en faisant référence aux nombreuses pénalités pour rudesse excessive décernées à ses protégés.

Laval ( 3-0 ) devra se ressaisir et apporter les modifications nécessaires durant la semaine, car ce dimanche ( 22 septembre 2013 ), les Carabins de l’Université de Montréal ( 3-0 ) seront à Québec pour disputer à leurs éternels rivaux l’exclusivité du premier rang au classement.