Devant des dizaines de milliers de spectateurs samedi dernier, le Finlandais Arttu Pihlainen s’est imposé pour une cinquième fois en six présences dans les rues de la Capitale-Nationale.

Sébastien Desrosiers

 Courtoisie: Cathy Lessard

Courtoisie: Cathy Lessard

En finale, l’ex-champion du monde a devancé respectivement Scott Croxall ( Canada ), Derek Wedge ( Suisse ), et un autre Croxall ( Canada ), Kyle celui-là. La lutte acharnée que se sont livrésle Suisse et les deux Canadiens a permis à Pihlainen de filer vers la victoire assez aisément. Pour lui, c’était une manière parfaite de boucler la boucle, alors qu’il en était à sa dernière course en carrière. « Mes meilleurs souvenirs resteront ma première victoire à Québec et celle-ci », a-t-il confié en conférence de presse.

Le meilleur Québécois a été Louis-Philippe Dumoulin avec une 16e position.

Championnat du monde

Le Red Bull Crashed Ice de Québec, dernière étape de la saison, permettait également de sceller l’issue du Championnat du monde de ice cross downhill. C’est le Suisse Derek Wedge, avec une troisième position samedi, qui s’est assuré du titre. Il succède du même coup au Canadien Kyle Croxall, champion de la saison 2012, et quatrième à Québec. Wedge, qui en était à sa deuxième saison seulement sur le circuit, était d’un calme frappant tout au long de la soirée. « Je suis comme ça dans la vie, j’essaie seulement de rester de même en compétition, a-t-il mentionné. Ma seule stratégie était de rester sur mes petites lames ».

Pour Kyle Croxall, la porte était grand ouverte après que l’Américain Cameron Naasz, alors premier au championnat, ait chuté en huitième de finale. Ce n’est que partie remise pour le Canadien, qui s’est vu devancé par son frère Scott cette fois-ci.

Compétition chez les femmes

Du côté féminin, c’est la Franco-Ontarienne Dominique Thibault qui a terminé au premier rang de la course. Après avoir connu la déception à Québec l’an dernier, et à Niagara Falls plus tôt cette saison, elle s’est dite très fière d’elle. « Je l’ai finalement gagné mon trophée ! », a-t-elle lancé.

Maintenant, la question qui est sur toutes les lèvres à la suite de cette 8e édition : Québec pourra-t-elle répéter l’exploit du Red Bull Crashed Ice ? Il semble en tout cas que l’engouement est toujours présent parmi les amateurs de sport de la Capitale-Nationale.