Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 690

En n’accordant aucun point à son adversaire dimanche dernier, le Rouge et Or se rapproche tranquillement des Carabins de Montréal dans la lutte pour déterminer le grand gagnant de la saison régulière.

Alors que les Lavallois blanchissaient leurs adversaires, les Carabins, nez à nez en tête de classement, servaient une leçon de football au Vert & Or de Sherbrooke en remportant le match par la marque de 30-5. Ainsi, le Rouge et Or réduit l’écart de points alloués, qui est maintenant de cinq, en faveur de Montréal.

Résultat attendu

Le plan de match a été respecté, indique Glen Constantin, qui était très heureux de l’issue de la rencontre. « Zéro. C’est ça qu’on souhaitait depuis qu’on a gagné à Montréal. On voulait jouer un match défensif et je crois qu’on a bien fait », soutient-il.

C’était en quelque sorte un soulagement pour le quart-arrière numéro un des rouges, Hugo Richard, qui était bien conscient qu’aucune erreur ne serait permise.

« Ce qu’on voulait, c’était de ne pas en allouer. C’était notre but premier. Ça, ça exige que l’attaque doit être en contrôle du ballon le plus possible, le plus longtemps possible. Si on marque des points, c’est sûr qu’on a le momentum en notre faveur », explique le numéro 4.

La défensive s’amuse

La ligne défensive de la formation lavalloise a passé la majorité de la rencontre dans le territoire des Gaiters. Les visiteurs ont traversé le milieu du terrain à seulement deux reprises.

« La fin de saison approche et avec tous les sacrifices qu’on fait pour pouvoir jouer chaque fin de semaine, c’est un peu le reflet du plaisir qu’on a à jouer », lance Mathieu Betts à la fin de la rencontre.

Avec trois sacs du quart de plus à sa fiche, l’ailier défensif n’a pas caché que leur style de jeu offensif facilite grandement le travail.

Pointage déterminant

Bien que le résultat de la rencontre était important, le nombre de points alloués l’était beaucoup plus. C’est présentement cet élément qui déterminera qui des deux équipes terminera au sommet du classement et du même coup obtiendra l’avantage du terrain en séries éliminatoires. Les Carabins sont en avance par cinq points, 72-77.

Edward Godin assure que c’est une préoccupation majeure sur le banc et que cela motive les joueurs à donner leur 110 %. « J’avais vu que c’était 13-3 à la demie et c’est la première chose que j’ai demandé à ma famille. J’espère maintenant que McGill va faire plus que cinq points [contre Montréal] et nous, on va s’assurer que Sherbrooke n’en marquera aucun », confie-t-il.

Finir en lion

Aucun relâchement ne sera permis aux athlètes du Rouge et Or la semaine prochaine alors qu’ils affronteront le Vert & Or pour le tout dernier match de la saison régulière.

« Sherbrooke va arriver avec le couteau entre les dents. C’est une équipe qui a progressé beaucoup cette année entre le moment qu’on les a affrontés et l’équipe en ce moment. C’est une équipe qui n’a rien à perdre donc il va falloir donner notre meilleure prestation, jouer notre meilleur football », accorde Marc-Antoine Varin.

Si le Rouge et Or réussit à créer l’égalité au compte des points contre, ce sera les points pour qui seront pris en compte. Il est donc important pour la formation lavalloise de récolter tout point sur leur passage. À ce jour, Montréal mène par huit à ce chapitre, 283-275.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 651