McGill s’est incliné 7-4devant le Rouge et Or à l’occasion du premier match de la saison de football au Stade Telus.

Par Antoine Morin-Racine, chef de pupitre aux actualités

Les fans étaient déjà au rendez-vous dès la fin d’après-midi samedi dernier pour le premier tailgate de la saison aux abords du tout nouveau terrain du Stade Telus, et ce, pour le désormais traditionnel match de soir en blanc qui ouvre la saison depuis l’année passée.

Un problème d’approvisionnement a par contre eu raison de l’équipement. On a effectivement pu remarquer que c’est en rouge traditionnel que les joueurs se sont disputé le match. Les troupes de Glen Constentin ont pourtant fini par s’immuniser assez rapidement de cette potentielle malédiction en réalisant un presque blanchissage sur l’équipe de McGill.

 

Une machine difficile à partir ?

C’est sous un magnifique coucher de soleil et assez lentement que le premier quart s’est amorcé pour le Rouge et Or, dont la ligne offensive aura initialement fait défaut, donnant deux sacs du quart à McGill lors des premiers jeux offensifs.

La défensive, elle, aura été un peu plus rapide sur ses crampons et n’aura laissé que quelques premiers essais à McGill pour terminer le premier quart en amenant au sol Éloa Lattendresse-Regimbald, ancien quart-arrière du Collège Vanier, sur lequel Glen Constentin est d’ailleurs déterminé à garder un œil.

 

Vitesse de croisière au 2e quart

On ne sait pas si c’est le stress de la première partie à la maison ou les résidus de rouille de la saison morte, mais c’est au deuxième quart que la machine Rouge et Or, qu’on connait pour ses 11 coupes Vanier et 16 coupes Dunsmore, s’est véritablement mise en marche avec, pour commencer, un botté de placement réussi de presque 40 verges par Vincent Blanchard.

S’en est suivi, un peu plus tard, une magnifique série de jeux qui s’est amorcée sur un retour de placement manqué par McGill, puis une passe de 48 verges à Frédérick Antoine et un premier touché sur passe à Mathieu Hudon dans la lucarne de la zone des buts.

Arnaud Desjardins et ses receveurs de passes se sont très bien débrouillés malgré l’absence du receveur étoile Kevin Mital. L’ancien quart-arrière des Spartiates du CVM, qui en est à sa quatrième année à Laval, a fait preuve de plusieurs lancers presque aussi fracassants que ceux de son collègue lors de ce premier match.

Avec un autre placement par Blanchard de la ligne de 36 et  7 points supplémentaires par Olivier Cool sur un retour de dégagement de 81 verges, le maigre touché de McGill n’aura pas fait le poids devant les champions incontestés du football canadien quand ils sont finalement dégourdis.

 

… et nous sommes partis !

Avec un botté de dégagement bloqué par Anton Haie qui en a profité pour ramener le ballon dans la zone des buts et une passe pour toucher de 65 verges à Isaac Gaillardetz plus tard dans le troisième quart après trois premiers essais tous réussis par la passe, la partie s’est décidée assez rapidement durant la deuxième demie par la désintégration de la défense McGilloise. Les multiples blessés dans le camp des Redbirds qui auront jonché le terrain à plusieurs moments du match n’y étaient probablement pas pour rien.

La défensive du Rouge et Or n’a pas non plus lâché le morceau avec une interception de Christophe Beaulieu sur une longue passe par Lattendresse-Regimbald et deux sacs de plus que McGill en deuxième demie.

Après une admission de 2 points par McGill, Laval a ajouté 10 points de plus durant le quatrième quart avec une course de Gabriel Leblond et un dernier botté de placement pour bien enfoncer le couteau de la victoire dans la plaie à l’ego des Redbirds.

 

Une zone étudiante qui promet

C’était les premiers pas de la zone étudiante samedi passé, et malgré une assistance visiblement moins importante que prévu, les quelques péripéties qu’elle a pu nous offrir semblent prometteuses.

L’idée du compteur de sac du quart et de la sirène est certainement excellente, à condition qu’on ne perde pas les chiffres qui vont dessus et/ou qu’un gars un peu trop chaud n’essaie par de partir avec en souvenir !

Même si ça ne faisait pas sourire Éducalcool, l’annonce du nombre de consommations achetées dans la zone étudiante par Christian Côté aux alentours de la fin du match ajoute aussi à l’ambiance.

Reste à voir si les étudiant.es présent.es passeront le mot et que la zone étudiante sera mieux remplie dimanche prochain contre les Carabins !