Les Remparts de Québec se sont inclinés par la marque de 4 à 2 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand samedi soir, subissant ainsi un premier revers en neuf matchs au Colisée Pepsi cette saison.

L’équipe locale a pourtant pris les devants par un but en première, puis en deuxième période avant de s’effondrer en accordant deux buts rapides au début du dernier engagement. Le cerbère de l’Armada Samuel Montembeault a par la suite fermé la porte pour mériter la victoire.

«On savait que l’on ne les gagnerait pas toutes à la maison, a réagi le directeur général et entraîneur-chef des Remparts Philippe Boucher après la rencontre. Devant une bonne foule comme on avait ce soir (samedi), on aurait aimé mieux avoir une meilleure performance.»

La veille, à l’occasion de leur premier match de la fin de semaine, la formation de la Vieille Capitale tirait de l’arrière 3 à 2 après la deuxième période.  Faisant alors face aux Cataractes de Shawinigan, elle est parvenue à revenir de l’arrière pour l’emporter 5 à 3.

«C’est ça que l’on disait dans la chambre entre la deux et la trois : les trois-quatre dernières games auraient pu aller d’un bord comme de l’autre. On a réussi à les mettre de notre bord par l’effort et je pense que ça l’a manqué», a poursuivi Boucher à la suite du match de samedi.

Dans la défaite, Adam Erne et Raphaël Maheux ont trouvé le fond du filet, alors que Nikolas Brouillard, Zachery Moody et Marc-Olivier Roy ont chacun récolté une passe. Le gardien Callum Booth a quant à lui bloqué 27 des 31 tirs dirigés vers lui.

Roy face à son ancienne équipe

Ayant passé les dernières saisons avec l’Armada, l’attaquant des Remparts Marc-Olivier Roy avait l’occasion de se mesurer à son ancienne formation. Selon lui, sa nouvelle équipe se doit de connaître de meilleurs départs.

«On a réussi à sortir avec les victoires, mais en bout de ligne, dans les séries éliminatoires, si les autres équipes profitent de ça, on va être faites. Donc, je pense qu’en début de match, il faut commencer à jouer comme on joue en troisième période. En troisième période, on sort tout le temps très fort.»

«Je pense que les joueurs, on est quand même assez à l’aise à la maison et on a notre routine. Les gars sont peut-être rendus un petit peu trop à l’aise et je pense que ça va nous faire du bien d’avoir une défaite. J’espère que l’on va recommencer sur une grande lancée», a-t-il ajouté.

Cette lancée, les Remparts auront l’occasion de l’amorcer vendredi prochain alors qu’ils recevront la visite des Voltigeurs de Drummondville. Dimanche, ce sera au tour des Foreurs de Val-d’Or d’être de passage au Colisée Pepsi.


 

Sur le radar

Le mois de Dmytro Timashov. L’attaquant européen des Remparts a été nommé la première étoile du mois d’octobre dans la LHJMQ. Pendant celui-ci, il a amassé 23 points en 11 rencontres. Sélectionné par les Remparts en deuxième ronde du dernier repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey, il fait partie des meilleurs pointeurs de la LHJMQ avec une récolte de 10 buts et de 23 passes en 18 parties depuis le début de la saison. Vendredi, à l’occasion du dernier match du mois d’octobre, il a participé aux cinq buts des siens.

Nikolas Brouillard s’illustre aussi. Le défenseur des Remparts a été nommé la deuxième étoile de la semaine dans la LHJMQ pour la période allant du 20 au 26 octobre. Durant le voyage de trois matchs en trois jours dans les Maritimes, il a marqué deux buts et récolté trois passes. Il a maintenant amassé au moins un point à chacune de ses six dernières rencontres.

Du renfort à la ligne bleue? Les Remparts pourraient avoir droit à du renfort prochainement, eux qui sont privés des services du défenseur Ryan Graves. Acquis en août dernier des Foreurs de Val-d’Or avec qui il a participé au dernier tournoi de la Coupe Memorial, il est actuellement tenu à l’écart du jeu en raison d’une blessure. «On va espérer qu’il revienne avec nous autres bientôt. Ça va aider notre défensive, c’est sûr», a affirmé Philippe Boucher à son sujet samedi.

Remparts

Crédit infographie : Guillaume Villemaire