La rencontre de samedi soir contre Acadia avait une saveur particulière. Elle se jouait de soir, une première à Laval. Le Rouge et Or s’en est bien sorti en l’emportant 31-7 devant une foule de presque 16 000 personnes. 

Mathieu Turgeon 

Devant la troisième plus grosse foule des deux dernières années ( 15 797 spectateurs samedi, soit 250 de moins que le record de l’an passé ), le Rouge et Or a encore eu de la difficulté à démarrer la rencontre, voyant même Acadia marquer en premier avec un placement. Par chance, la défensive et les unités spéciales ont tenu le fort. Guillaume Rioux a particulièrement été efficace sur les retours de bottés, récoltant 170 verges en onze retours. « On savait comment ils couvrent les retours de botté, alors on s’était préparé », a-t-il expliqué après le match. Il aura fallu attendre au 2e quart pour voir une étincelle quand Maxime Boutin a couru sur dix verges pour le touché. Avant la fin de la demie, les Axemen ont accordé un touché de sûreté à Laval avant de marquer un autre placement pour ramener le pointage à 12-6 en faveur des locaux à la mi-temps.

 



Après plusieurs passes échappées en première demie, Seydou Junior Haïdara s’est bien repris au début du 3e quart en inscrivant un majeur sur une passe de onze verges de Tristan Grenon. Pendant ce temps, la défensive du Rouge et Or tenait en échec l’offensive d’Acadia en réalisant une interception, en ne leur accordant qu’un simple et en ne laissant le quart Kyle Graves compléter que la moitié de ses passes. Grenon a rejoint Matthew Norzil sur onze verges pour venir clore le dossier.

L’effet Éthier 

Au milieu de la semaine dernière, le coordonnateur à l’attaque Duane John a remis sa démission pour poursuivre d’autres projets professionnels. L’équipe se devait donc de trouver un nouveau responsable pour diriger l’offensive. Le choix s’est finalement arrêté vers l’un des prédécesseurs de John, celui qui a dirigé l’attaque de 2001 à 2009, Justin Éthier. Il s’est d’ailleurs dit très surpris de recevoir l’appel et l’offre de revenir : « Je ne m’attendais pas à entraîner de nouveau aussi tôt. Je n’ai pas hésité, car les joueurs méritent d’avoir un coordonnateur ». Les joueurs étaient d’ailleurs très heureux de voir Éthier revenir et sont confiants pour le reste de la campagne : « Il a super bien fait pour quelqu’un qui s’est préparé en deux jours », a avoué le quart-arrière Tristan Grenon.

Jouer le soir ? Certainement ! 

Jouer une rencontre à 19 h le soir, c’est complètement différent des habituelles rencontres à 13 h l’après-midi. Malgré cela, les joueurs ont adoré leur expérience et souhaitent la répéter. « C’est incroyable le soir, ça devrait arriver plus souvent. C’est aussi une bonne idée pour les étudiants parce qu’ils peuvent venir nous voir jouer et quand même avoir tout leur dimanche pour étudier », a déclaré Seydou Junior Haïdara. « C’est une super belle expérience », a ajouté Guillaume Rioux.

Le Rouge et Or n’aura pas à attendre très longtemps pour rejouer en soirée puisque l’équipe sera en visite à McGill vendredi. La rencontre sera aussi à 19h.