Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 699

Déjà, les cinq équipes québécoises de football universitaire ont complété la moitié de leur calendrier régulier. Rien n’est encore coulé dans le béton quant à la nature du classement final. Toutefois, le portrait se dessine en vue du début des séries éliminatoires. Pour éviter d’affronter les Stingers en demi-finale, le Rouge et Or devra maintenant élever son jeu d’un cran.

1- Carabins de l’Université de Montréal

Fiche : 4-0

L’honneur de figurer au sommet de ce premier classement de l’année revient aux Carabins. Dirigée par l’entraîneur-chef Danny Maciocia, la formation de l’Université de Montréal a remporté chacune de ses quatre parties. Bien que certaines de ses victoires aient été acquises plus difficilement, elle demeure la seule équipe à avoir pris la mesure du Rouge et Or cette saison. D’ici le prochain choc entre les deux puissances du circuit universitaire québécois, le 21 octobre au Stade Telus-UL, les Montréalais se frotteront aux Stingers et au Vert & Or de l’Université de Sherbrooke. Deux duels desquels ils devraient sortir vainqueurs.

2- Rouge et Or de l’Université Laval

Fiche : 3-1

Le Rouge et Or se retrouve au deuxième rang en raison de sa défaite contre les Carabins au début du mois de septembre du côté de Montréal. Les affrontements entre ces rivaux sont toujours âprement disputés. Encore une fois, le match s’est conclu avec un faible écart de points. Il n’y a donc pas lieu de paniquer. Si elle remporte le prochain duel entre les deux équipes par plus de cinq points, la troupe de l’entraîneur-chef Glen Constantin s’emparera du premier rang. Son dernier affrontement devrait sonner le réveil chez certains joueurs dont le rendement déçoit.

3- Stingers de l’Université Concordia

Fiche : 2-2

Au cours des dernières années, les Stingers n’ont jamais cessé de progresser. Depuis le début de la saison, ils ont été en mesure de rivaliser avec les deux puissances du Québec. En plus de ces deux victoires morales, ils ont pris la mesure des Redmen de l’Université McGill et du Vert & Or plus tôt dans l’année. Leur production totale de point en quatre affrontements (118) vient à égalité au premier rang avec celle du Rouge et Or. Leur place en séries éliminatoires devrait être confirmée d’ici quelques semaines. Seul bémol : leur quart-arrière partant, Trenton Miller, aurait subi une commotion cérébrale durant l’affrontement contre le Rouge et Or.

4- Redmen de l’Université McGill

Fiche : 1-3

La bataille pour la quatrième et dernière position donnant accès aux séries éliminatoires sera une fois de plus intéressante à surveiller. Jusqu’à maintenant, les Redmen ont l’avantage. Une victoire de 18 à 16 contre le Vert & Or fait pencher la balance en leur faveur. Leurs rivaux de l’Estrie n’ont toutefois pas encore dit leur dernier mot. Le deuxième et dernier match de la saison entre ces deux formations aura lieu le 21 octobre à Montréal. Il sera intéressant de voir lequel des deux programmes offrira le meilleur rendement d’ici à cette rencontre déterminante.

5- Vert & Or de l’Université de Sherbrooke

Fiche : 0-4

Les derniers mois n’ont pas été de tout repos pour le Vert & Or. Durant la dernière saison morte, le programme a procédé à d’importants changements, dont la nomination d’un nouvel entraîneur-chef. Mathieu Lecompte est arrivé en poste avec le désir de mener ses joueurs aux séries éliminatoires. Pour y parvenir, il misait sur ce qu’il qualifiait de l’une des meilleures défensives au pays. Or, jusqu’à maintenant, au Québec, seuls les Redmen ont accordé plus de points. L’offensive ne va guère mieux, elle qui a marqué en moyenne seulement 11 points par rencontre. La première victoire de la saison est attendue avec impatience à Sherbrooke.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/forge/impactcampus.ca/wp-content/plugins/adrotate-pro/adrotate-output.php on line 660